Publié le 1 Novembre 2021

Dukkah aux noisettes

Vous connaissez le dukkah? Moi j'avoue que je n'en avais jamais entendu parler :-) 

Il s'agit d'un mélange de graines, de noix et d'épices du Moyen-Orient. C'est un assaisonnement polyvalent qui peut être saupoudré sur des salades , des soupes ou des légumes.  Je l'ai testé ici avec une soupe aux butternut, et ce petit côté croquant et épicé ajoute vraiment quelque chose ! Voilà de quoi "pimper" vos potages cet hiver ! 
On peut le décliner de plein de manières en changeant les noix , les graines ou les épices . 

Pour remplir un pot de confiture de dukkah :

  •  100g de noisettes
  • 60g de graines de sesame 
  • 60g de graines de courge ou de tournesol 
  • 1 càc de graines de fenouil 
  • 1/2 càc de piment d espelette
  • 1/2 càc de poudre de paprika
  • 1/4 de càc de fleur de sel 
  • 1càc de poivre en grains

Faire torréfier les noisettes et toutes les graines pendant 20 minutes au four à 160 degrés. 
Laisser refroidir puis ajouter le reste des ingrédients. Hacher grossièrement au robot ménager ou au pilon , le but est de garder tout de même du croquant ! 
Cela se conserve longtemps dans un pot de confiture. 

 

Dukkah aux noisettes

Publié le 25 Octobre 2021

Gâteau cimetière d'Halloween

Voici une petite idée de customisation de gâteau , pour frissonner de gourmandise pour Halloween ! Le visuel est inspiré de Anne-Sophie Vidal (www.fashioncooking.fr) mais j'ai un peu changé les goûts. 

Il vous faudra :

un gâteau rectangle au choix (chocolat, marbré, cake aux pommes, ... )

biscuits type cigarettes russes / Léo / fingers chocolat, ... pour les barrières. Les couper à différentes hauteurs pour obtenir une barrière irrégulière.

un peu de pâte à sucre ou de massepain orange/vert/blanc pour les citrouilles et les ossements, à façonner à la main.

pour la ganache montée vanille : recette de Stephanie Bienvenu , à préparer la veille ou minimum quelques h à l'avance 

  • 225g de crème 35%MG 
  • 100g de chocolat blanc en pépites (Callebaut) ou grossièrement haché
  • 1 gousse de vanille
  • 1 g de feuille de gélatine (1/2 feuille du commerce)
  • colorant alimentaire liposoluble vert (j'ai aussi utilisé un peu de colorant jaune et orange pour obtenir un vert moins criard) 

Réhydrater la gélatine dans de l'eau froide. Faire chauffer 100g de crème, la verser en 3x sur le chocolat blanc en émulsionnant bien à chaque ajout. Ajouter la quantité nécessaire de colorant, bien mélanger. Ajouter la gélatine essorée, mélanger (si elle ne fond pas assez, réchauffer un peu la ganache). Terminer en ajoutant les 125g de crème restant. Filmer au contact et réserver minimum 3-4h au frigo.

Monter la ganache au batteur électrique (ne pas trop la monter sinon ça risque de trancher). La pocher sur le dessus du gâteau à l'aide d'une douille finemenent canelée, en mettre également un peu sur les côtés pour pouvoir y coller les barrières.

pour la pâte sucrée noisettes :  (vous aurez  trop de pâte mais elle se surgèle très bien) 

  • 120 g de beurre pommade
  • 80g de sucre impalpable
  • 35g de poudre de noisettes
  • 1 oeuf (environ 50g)
  • 220 g de farine

Ecraser le beurre à la fourchette avec le sucre glace jusqu'à obtenir un mélange bien crémeux. Ajouter la poudre de noisettes  et l'oeuf, mélanger. Terminer en ajoutant la farine et mélanger bien toujours à la fourchette jusqu'à obtenir une pâte homogène. 

Etaler la pâte entre deux feuilles de papier cuisson sur 3 à 4 mm d'épaisseur. Découper des tombes, un portail, un arbre, ... avec la pointe d'un couteau. Faire cuire sur une feuille de papier cuisson pendant +/-15 minutes à 160 degrés (surveiller la coloration).  Les laisser refroidir sur une grille avant de les  planter dans le cimetière (s'aider en faisant une entaille de la bonne largeur  dans le gâteau avec la pointe d'un couteau si nécessaire). 

Disposer les citrouilles et ossements en massepain.

Il ne reste plus aux sorcières et autres vampires qu'à se mettre à table et déguster !  

 

Gâteau cimetière d'Halloween

Publié le 14 Septembre 2021

Galette de légumes

Pour écouler mes courgettes en variant un peu, j'ai fait ces galettes de légumes un peu dans le style rösti la semaine dernière . Parfait pour accompagner une viande, ou à déguster avec une salade 

Pour deux galettes d environ 20cm de diamètre (petite poêle ) : 

  • 1 petite courgette 
  • 1 patate douce 
  • 1 grosse pomme de terre (ou deux plus petites)
  • 1/2 œuf battu
  • 1 grosse cuillère à soupe de fromage râpé 
  • sel, poivre, muscade, et éventuellement 1 cuillère de persil haché 
  • huile d'olive ou beurre pour la poêle 

Peler les pommes de terre et patate douce. Râper les légumes (avec une râpe pas trop fine). Mettre les légumes râpés dans un essuie de vaisselle propre, former un baluchon et presser pour extraire un maximum d'eau . Mélanger ensuite les légumes râpés avec l'œuf battu, le fromage râpé, et assaisonner. 
Faire chauffer une cuillère à soupe d'huile d'olive ou une grosse noix de beurre dans une petite poêle . Verser la moitié de la préparation , tasser avec le dos d'une cuillère pour former une galette . Couvrir la poêle d'un couvercle et laisser cuire environ 4-5 minutes à feu moyen . Détacher un peu les bords de la galette avec une spatule, puis la retourner d'un coup sec sur une assiette. La refaire glisser dans la poêle pour cuire l'autre côté à nouveau  pendant environ 4 minutes . 
Procéder de même pour la 2ème galette. 
bon appétit ! 

Galette de légumes

Publié dans #Plats sales

Publié le 12 Septembre 2021

Sablés au sarrasin et au citron 🍋 (sans gluten)

Me revoici  après une fin d'été et une rentrée bien chargées, avec une petite recette rapide et facile :  des  biscuits sans gluten.  C est une recette que mon frérot m'a passée et qui est tirée du magazine Fou de Pâtisserie . Si vous n'aimez pas trop le goût du sarrasin, vous pouvez mettre moitié farine de blé (il y aura alors du gluten).

Pour une vingtaine de biscuits : 

  • 160 g de farine de sarrasin
  • 1/2 à 1 zeste de citron râpé à la microplane (le goût du sarrasin étant assez fort, n'hésitez pas à en mettre beaucoup) . Vous pouvez aussi mettre du zeste d'orange pour varier.
  • 1/2 oeuf soit environ 25g (battre l'oeuf entier en omelette, peser et utiliser la moitié) 
  • 90 g de beurre demi-sel à température ambiante (ou beurre doux + 1 belle pincée de fleur de sel)
  • 60 g de sucre de canne complet ou muscovado
  • 1 càs de graines de sésame blanches et/ou noires

Mélanger le sucre avec les zestes finement râpés , puis ajouter le beurre et mélanger à la fourchette ou aux batteurs jusqu'à ce que le mélange soit bien crémeux. Ajouter le 1/2 oeuf puis la farine, mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène.  Former un boudin avec la pâte d'environ 5 cm de diamètre , rouler le boudin dans les graines de sésame, puis l'emballer de film alimentaire et laisser reposer au moins 2 h au frigo ou 30 min au congelateur. 

Couper des rondelles d'environ 1,5 cm d'épaisseur. Cuire sur une feuille de papier sulfurisé pendant environ 15-20 minutes à 170 degrés (à adapter selon votre four... la recette de Fou de Patisserie mentionne 25 à 30 minutes à 170° mais avec mon four c'était trop !) . Laisser refroidir sur une grille avant de déguster. Ils se conservent plusieurs jours dans une boîte métallique. 

Sablés au sarrasin et au citron 🍋 (sans gluten)

Publié le 8 Septembre 2021

Tarte chocolat - noisettes

J'ai réalisé ce dessert sous forme de  tartelettes avec des restes de préparation d'autres gâteaux... et le résultat était juste délicieux avec ces différentes textures et goûts réconfortants !

Pour une grande tarte (+/- 30 cm de diamètre) (ou environ 8 tartelettes) : 

Pâte sucrée :  (vous aurez sans doute un peu trop de pâte mais elle se surgèle très bien) 

  • 120 g de beurre pommade
  • 80g de sucre impalpable
  • 35g de poudre de noisettes
  • 1 oeuf (environ 50g)
  • 220 g de farine

Ecraser le beurre à la fourchette avec le sucre glace jusqu'à obtenir un mélange bien crémeux. Ajouter la poudre d'amandes (ou de noisettes) et l'oeuf, mélanger. Terminer en ajoutant la farine et mélanger bien toujours à la fourchette jusqu'à obtenir une pâte homogène. 

Etaler la pâte entre deux feuilles de papier cuisson sur 3 à 4 mm d'épaisseur.

- Si vous utilisez un moule à tarte classique (à bords inclinés) , mettre la pâte avec son papier cuisson dans le moule, et  faire précuire  la pâte 15 min à 160 degrés, en la couvrant d'une feuille de papier cuisson et de billes/haricots secs pour éviter qu'elle ne se rétracte. 

- Si vous utilisez un cercle à pâtisserie à bords droits :  Mettre la pâte étalée au congélateur pendant 15 minutes avant de découper/foncer votre cercle à pâtisserie. Remettre au congélateur 15 minutes, puis cuire à blanc (sans haricots secs ou billes de cuisson) pendant 15min à 160 degrés.

Crème de noisettes :  (quantité à éventuellement multiplier par deux selon la taille de votre/vos moules)

  • 50 g de poudre de noisettes
  • 50 g de beurre à température ambiante
  • 50 g de sucre (normal ou sucre de canne non raffiné)
  • 1 oeuf
  • 1 càc de fécule de maïs

Ecraser le beurre à la fourchette et tourner le en crème avec le sucre. Ajouter la poudre de noisettes, la fécule de maïs puis les oeufs, bien mélanger pour obtenir une préparation homogène. 

Etaler une fine couche de crème de noisettes sur le fond de tarte. Il ne faut pas une couche trop épaisse car cela gonfle à la cuisson et il faut laisser de la place pour la ganache !

Remettre au four à 160°C pendant environ 10 minutes, pour que la crème de noisettes soit tout juste prise. 

Ganache cuite au chocolat noir : (vous en aurez sans doute un peu trop... vous pouvez utiliser le reste pour faire des truffes ou comme pâte à tartiner)

  • 275 g de crème à 35%MG
  • 200 g de chocolat noir grossièrement haché ou en pistoles
  • 40 g de sucre
  • 50 g de lait entier
  • 50 g d'oeuf entier (=1 oeuf de taille normale)
  • 1 gousse de vanille
  • 1 grosse pincée de fleur de sel 

Faire bouillir la crème avec le sucre. Verser la crème chaude en 3x sur le chocolat, en mélangeant par le centre entre chaque ajout pour émulsionner la ganache. Ajouter ensuite le lait froid, le sel, les grains de vanille (couper la gousse en deux dans la longueur et gratter l'interieur avec la lame d'un couteau pour récupérer les graines) puis l'oeuf. Bien mélanger au fouet pour obtenir une ganache homogène. 

Verser sur la tarte presque jusqu'à ras-bord, et faire cuire à 130°C pendant environ 20 minutes (moins si format tartelettes). Surveiller la cuisson : le centre doit rester très tremblotant mais les bords doivent être pris. 

Laisser refroidir à température ambiante .

Streusel cacao : 

  • 65g de farine : j'ai utilisé moitié farine de chataignes et moitié farine complète d'épeautre. Mais vous pouvez utiliser de la farine de blé sans souci. 
  • 65g de sucre
  • 45 g de poudre de noisettes ou d'amandes
  • 65g de beurre à température ambiante
  • 2 g de fleur de sel
  • 30 g de cacao amer (type Van HOuten)

Mélanger tous les ingrédients à la main ou au robot. Emietter cette pâte sur une plaque couverte de papier cuisson ou silicone, et faire cuire 8 à 10 minutes au four préchauffé à 170°C. Laisser refroidir. 

Amandes caramélisées :

  • 110 g de sucre
  • 110 g d'eau
  • 100 g d'amandes

Mettre l'eau et le sucre dans un poêlon et porter à ebullition. Mettre les amandes dans le sirop et les laisser s'imbiber pendant deux heures. 

Egoutter les amandes et les disposer sur une plaque couverte de papier cuisson ou silicone. Faire carameliser au four à 170°C pendant 20 minutes. Laisser refroidir . 

Présentation :

Couvrir votre tarte de streusel, saupoudrer d'un peu de cacao amer puis décorer d'amandes caramélisées coupées en 2. Il ne reste plus qu'à se régaler ! 

 

Tarte chocolat - noisettes

Publié le 2 Août 2021

Tarte au cassis

Voici la recette de ma tarte au cassis, souvenir de mes dernières vacances dans le nord de la Bretagne à Cancale... 

Crémeux cassis : 

  • 180g de purée de cassis 
  • 60g de sucre
  • 2 oeufs (120g) 
  • 25g de chocolat blanc
  • 2g de feuille de gélatine (ou 2g de gélatine en poudre gonflée dans 12g d'eau)
  • 25 g de beurre

Faire gonfler la gelatine dans un bol d'eau froide. Battre les oeufs avec le sucre. Faire chauffer la purée de cassis, puis la verser sur les oeufs battus. Melanger. Remettre le mélange dans la casserole et faire chauffer à feu moyen (ou au bain marie) sans cesser de remuer jusqu'à épaississement. 

Hors du feu ajouter le chocolat blanc grossièrement haché et la gélatine ( bien essorée si vous utilisez des feuilles). Terminer en ajoutant le beurre coupé en cubes, mixer au mixer plongeant. Laisser refroidir à température ambiante. 

Pâte sucrée :  vous pouvez utiliser une pâte sablée du commerce ou la faire vous même : 

  • 120 g de beurre à température ambiante
  • 80g de sucre impalpable
  • 40g de poudre d'amandes
  • 1 oeuf entier 
  • 200g de farine 
  • 1 pincée de fleur de sel

Mélanger le beurre avec le sucre impalpable jusqu'à obtenir une texture crémeuse. Ajouter la poudre d'amandes et l'oeuf, mélanger. Terminer en incorporant la farine et la fleur de sel, à la main ou à la fourchette.  Etaler la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur de 3-4 mm. 

Si vous utilisez un cercle à pâtisserie, la congeler minimum 10 minutes avant de découper la pâte aux bonnes dimensions et de foncer votre cercle, puis recongeler minimum 15 minutes avant de cuire . Si vous utilisez un moule à tarte classique, il vaut mieux la couvrir de papier cuisson et de haricots secs pour la précuire afin qu'elle ne gonfle/s'affaise pas. 

Cuire la pâte au four préchauffé à 180°C chaleur tournante pendant environ 15-20 minutes (surveiller la coloration de la pâte). 

Garniture : 

  • 1-2 cuillères à soupe de gelée de cassis ou de groseilles
  • cassis frais (quantité selon la taille de votre moule... 250 à 400g)

Faire chauffer la gelée de cassis ou de groseille et en badigeonner le fond de tarte au pinceau. Cela protégera le croustillant de la pâte de l'humidité du crémeux.

Verser le crémeux sur la tarte. Laisser prendre 1h au frigo avant de disposer le cassis sur la tarte. Bon appétit !

 

J'ai ajouté un peu de chantilly infusée au romarin et quelques groseilles sur les tartelettes
J'ai ajouté un peu de chantilly infusée au romarin et quelques groseilles sur les tartelettes
J'ai ajouté un peu de chantilly infusée au romarin et quelques groseilles sur les tartelettes

J'ai ajouté un peu de chantilly infusée au romarin et quelques groseilles sur les tartelettes

Publié dans #Desserts

Publié le 31 Juillet 2021

 Verrines abricot /dulcey/romarin

Si vous me suivez sur Facebook ou Instagram, vous avez sans doute vu passer mes petits entremets abricots/romarin réalisés avec la box de pâtisserie "L'atelier en box". 
Avec les restes des différentes préparations j'ai réalisé ces jolies petites verrines , colorées et parfumées . Elles sont moins techniques à réaliser et je vous en partage la recette ci-dessous. 

Pour 8 à 10 petites verrines : 

pour la chantilly au romarin : (à faire infuser la veille)

  • 50g de crème à 35%MG
  • 1,5 g de romarin frais
  • 3 g de sucre impalpable

Dans un bol, mettre la crème et le romarin, couvrir d'un film alimentaire et laisser infuser à froid 12à24h au frigo.

pour le fond des verrines : soit un biscuit financier amande détaillé en dés (recette plus bas) , soit pour diminuer le nombre de préparations home made, une dizaine de biscuits à la cuillère (type Madeira) ou de palets bretons coupés en dés. Déposer une couche de dés de biscuits au fond des verrines.

Biscuit financier amande  (vous en aurez trop pour les verrines mais c'est très bon à manger nature aussi :-) ): 

  • 50g de poudre d'amandes
  • 85g de sucre impalpable
  • 25g de farine
  • 75 g de blancs d'oeufs (environ 2 blancs)
  • 75g de beurre 

Préchauffer le four chaleur tournante à 180°C.

Faire fondre le beurre dans un poêlon jusqu'à obtenir un beurre "noisette". Le beurre est dit noisette quand il prend un couleur plus brune,qu'il arrête de bouillonner et que des dépôts plus foncés précipitent au fond du poêlon. C'est ce qui donnera au financier son petit goût bien spécifique. Laisser un peu refroidir le beurre.

Mélanger toutes les poudres dans un bol. Ajouter les blancs d'oeufs, mélanger. Terminer par ajouter  petit à petit le beurre noisette filtré au travers d'un petit tamis (pour ôter les dépôts). Verser la pâte sur une feuille de papier cuisson et l'étaler à la spatule sur une épaisseur d'environ 3 mm. Faire cuire pendant environ 8 minutes jusqu'à ce que le financier commence à colorer sur les bords. Laisser refroidir avant de couper en dés. 

pour le confit abricot/romarin

  • 125 g d'abricots dénoyautés et coupés en cubes
  • 1g de romarin frais en branche
  • 8 g de jus de citron jaune
  • 15 g de sucre
  • 1,5 g de pectine NH (pas indispensable pour le format verrine si vous n'en avez pas... Sans ça donnera plus une compote qu'un confit, mais une verrine n'a pas besoin de la même tenue qu'un entremet)

Dans un poêlon, mettre les dés d'abricot, le jus de citron et le romarin. Laisser compoter à feu doux quelques minutes jusqu'à obtenir une belle compotée.

Mélanger le sucre avec la pectine. Ajouter ce mélange à la compotée, et remettre à feu doux en remuant jusqu'à ébullition. Maintenir l'ébullition quelques secondes avant de stopper la cuisson et laisser refroidir le confit dans un bol. 

pour la mousse Dulcey

  • 100 g de chocolat Dulcey (Valrhona) ou Gold (Callebaut) (c'est un chocolat un peu caramélisé qu'on trouve dans les magasins spécialisés de pâtisserie) (à défaut utiliser du chocolat blanc)
  • 100g + 180g de crème liquide à 35%MG
  • 2g de feuille de gélatine 

Faire ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide.

Faire chauffer 100g de crème. Verser la moitié de la crème sur le chocolat. Laisser un peu agir la chaleur avant de commencer à émulsionner la ganache en mélangeant vivement par le centre avec une maryse.

Bien essorer la gélatine et l'ajouter dans l'autre moitié de crème chaude. Verser ce mélange crème/gélatine sur le chocolat et continuer d'émulsionner jusqu'à obtenir une belle ganache. Laisser tiédir la ganache jusqu'à une température de 30-35 degrés.

Monter les 180g de crème restants en chantilly légère (texture mousse à raser). Incorporer la crème montée à la ganache en 3 fois à l'aide d'une maryse. 

Monter les verrines en déposant sur les dés de biscuits une belle couche de confit d'abricot, puis de mousse dulcey. Laisser prendre au frigo pendant la préparation du coulis. 

Glaçage abricots :

  • 75g d'abricots dénoyautés
  • 30g de jus de citron jaune
  • 30g d'eau
  • 35g de sucre impalpable
  • 2g de feuille de gélatine
  • facultatif pour renforcer la couleur orange : une petite pointe de couteau de colorant rouge en poudre

Faire ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide. 

Mixer les abricots, le jus de citron, l'eau et le sucre (+/- le colorant). Mettre ce coulis dans un poêlon et faire chauffer jusqu'à ébullition. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée , bien mélanger. Laisser tiédir avant de verser une petite couche de glaçage sur chaque verrine. Laisser prendre au frigo. 

Réserver le reste de glaçage pour lustrer les abricots pour la déco. 

Décoration : 

Filtrer la crème infusée. La monter en chantilly avec les 3g de sucre. Dresser un peu de chantilly sur les verrines à l'aide d'une petite poche à douille ou d'une cuillère à café. 

Couper 1 ou 2 abricots en lamelles, ou en gros dés. Les plonger à l'aide d'une fourchette ou d'un cure dent dans le glaçage restant pour leur donner de la brillance, bien égouter avant de les disposer joliment sur les verrines. 

Terminer la déco par des petites têtes de romarin. 

Réserver au frigo jusqu'à dégustation ! Bon appétit ! 

 

Autre présentation

Autre présentation

Publié dans #Desserts

Publié le 18 Juillet 2021

Tarte rustique aux abricots
Tarte rustique aux abricots
Tarte rustique aux abricots

On la retrouve sur tous les blogs de cuisine et même chez les grands chefs pâtissiers comme Christophe Michalak, je ne pouvais donc évidemment pas passer à côté et ne pas la tester . Super facile, et elle ne nécessite pas de moule à tarte, pratique en vacances ... C'est  donc LA tarte incontournable de l'été :-) 

Je l'ai faite avec des abricots mais sera délicieuse aussi avec des pêches , prunes , nectarines ... 

  • une pâte à tarte brisée/sablée/feuilletée du commerce ou faite maison, c'est bien sûr encore meilleur  . Ici j'ai utilisé un reste de pâte sucrée aux pistaches maison (je vous donne la recette plus bas). Étaler la pâte sur environ 3mm d'épaisseur . Il fait obtenir un disque d'environ 30 cm de diamètre (si plus grand il faudra doubler les quantités de crème d'amande et d'abricots ) Le petit plus gourmand : saupoudrer de sucre ou de cassonade la feuille de cuisson avant d'y mettre la pâte pour caraméliser la pâte à la cuisson 
  • Crème d'amandes : mélanger 50g de beurre à température ambiante , 50 g de poudre d'amandes (ou de pistaches ou de noisettes), 50 g de sucre , 50g d œuf (=1 œuf de taille moyenne) et 1 càc de fécule de maïs  . Étaler cette crème d amande au centre de la pâte en laissant 3-4cm de marge en périphérie . 
  • une douzaine d'abricots bien mûrs (ou autres fruits) coupés en 2 : les disposer sur la crème d'amandes avant de rabattre les bords de la pâte sur les fruits. Saupoudrer les fruits d'une cuillère à soupe de sucre vanillé. 
  • facultatif : j'ai ajouté quelques éclats de pistache et des petites feuilles de thym (ça se marie très bien avec l'abricot)
  • faire cuire au four préchauffé à 175 degrés (chaleur tournante) pendant environ 40 minutes jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée et les abricots fondants à souhait . 

Déguster tiède , avec une petite boule de glace vanille ou pistache... miammm ! 
 

Pâte sucrée aux pistaches : (recette de Mélanie Mayne) 

  • 250 g de farine 
  • 25g de poudre de pistache
  • 80g de sucre impalpable
  • 140g de beurre à température ambiante 
  • 40g d'œuf (casser un œuf, le battre à la fourchette puis prélever 40g)
  • 1 belle pincée de fleur de sel

Mélanger à la fourchette (ou au robot avec la feuille ) le beurre avec le sucre jusqu'à obtenir un mélange bien crémeux . Ajouter la poudre de pistache, l'œuf, le sel et la farine, et mélanger à la main ou au robot jusqu'à obtenir une pâte homogène . 
vous aurez trop de pâte pour une seule tarte (ou alors une très grande :-) ) mais l'excédent de pâte se congèle très bien pour un usage ultérieur . 

 

 

 

Tarte rustique aux abricots
Tarte rustique aux abricots
Tarte rustique aux abricots

Publié le 14 Juin 2021

Soupe glacée à l'avocat et huile parfumée

Quand j'ai vu cette recette sur le blog www.cestmafournee.fr, j'ai tout de suite eu envie de la tester ! Avec ces températures qui grimpent, elle est parfaite en verrines pour un apéro festif ou en entrée. Sa texture est bien crémeuse grâce à l'avocat, et elle est bien rafraichissante. 

C'est une recette du célèbre chef Yotam Ottolenghi, tirée de son livre "Flavour".

Pour 4 personnes en entrée ou pour 8-10 verrines : 

  • 260g d'avocat (poids sans la peau et sans le noyau)
  • 180 g de petits pois surgelés
  • 120g de concombre + 40g pour la déco
  • 30g + 30g d'huile d'olive
  • sel, poivre
  • 1/2 càc de graines de coriandre grossièrement moulues
  • 1/2 càc de graines de cumin grossièrement moulues
  • 2 gousses d'ail
  • zeste d'un citron jaune bio
  • 25g de jus de citron
  • aneth ciselé (je n'en avais pas, j'ai mis de la coriandre fraiche à la place) 
  • facultatif : 1 petit piment vert ou un peu de tabasco
  • environ 400 ml d'eau froide 

A préparer quelques heures à l'avance pour que ce soit bien frais (ou si comme moi, vous voulez la déguster directement, petite astuce : remplacer une partie de l'eau par des glaçons ;-) !) 

Pour la soupe, rien de plus facile : mettre dans le blender l'avocat, les petits pois (rapidement dégelés dans une passoire sous l'eau chaude), 120 g de concombre, 400 ml d'eau froide, 30g d'huile d'olive, les zestes de citron rapés à la microplane, environ 5g de sel, un peu de poivre, et mixer finement. Ajuster la consistance en ajoutant un peu d'eau si c'est trop épais. Réserver au frigo. 

Préparation de l'huile à l'ail : 

- méthode Ottolenghi : dans un petit poêlon, mettre 30 g d'huile d'olive, le cumin , les graines de coriandre  et 2 gousses d'ail rapées à la microplane. Faire infuser sur feu très doux pendant 8 minutes, puis laisser refroidir. 

- méthode APpétissant vite fait bien fait (mais résultat sans doute moins parfumé évidemment) : vous me connaissez, j'aime bien que ça aille vite :-) donc  j'ai simplement tout mélangé sans faire chauffer...  

Couper les 40g de concombre restant en tous petits dés. Les mélanger au jus de citron et , si vous aimez ça (moi je n'en ai pas mis) , au piment vert épépiné et finement haché (ou qqs gouttes de tabasco).

Au moment de servir, verser la soupe dans les bols, ajouter des dés de concombre, un peu d'huile parfumée et saupoudrer d'aneth ciselé. 

Bon appétit ! 

Soupe glacée à l'avocat et huile parfumée

Publié dans #Entrees, #Soupes

Publié le 25 Mai 2021

Gazpacho fraises/melon

Allez, on y croit, bientôt ce mois de mars interminable laissera la place au chaud soleil printannier :-) Ce sera alors l'occasion de déguster ce délicieux gazpacho aux fraises ! C'est une recette que m'a gentiment partagée mon amie Vanessa. 

Pour 4 personnes en entrée ou 8 personnes en verrines :

  • 1 melon charentais
  • 500g de fraises
  • 1/2 jus de citron
  • 10 cl d'eau
  • 2 càs de vinaigre balsamique
  • 2 càs d'huile d'olive
  • 1 boule de mozzarella
  • quelques feuilles de basilic
  • un peu de graines de sésame noir (facultatif)
  • sel ,poivre

Epepiner et eplucher le melon. Equeuter les fraises, en réserver 200g pour la déco. Couper les fruits en morceaux.  Mixer au blender le melon, 300 g de fraises, l'eau, le jus de citron, le vinaigre, l'huile d'olive et un peu de sel et poivre . Rectifier l'assaisonnement selon vos goûts.

Couper la mozzarella et les fraises réservées en petits cubes. Servir bien frais et décorer de morceaux de fraises, de cubes de mozzarella, de basilic ciselé et d'un peu de sésame noir. Bon appétit !

Gazpacho fraises/melon