Publié le 29 Mai 2013

Confiture de rhubarbe-banane

La saison de la rhubarbe commence... Celle de mon jardin n'est pas encore bien grande, mais mon papa m'en a ramené d'Ardennes le w-e dernier : l'occasion de faire la première fournée de confiture de la saison ! Je mange rarement de la confiture, mais j'avoue que j'ai un petit faible pour celle-ci... Sur une bonne tartine, ou dans un yaourt nature, mmmh c'est trop bon !

Ingrédients pour environ 4 pots de confiture :

  • environ 900g à 1 kg de tiges de rhubarbe
  • 1 banane
  • 400 g de sucre
  • 250 g de sucre gelifiant Candico ExtraFruit

Peler la rhubarbe et la couper en tronçons de 1-2 cm. Les mettre dans une grande casserole avec le sucre "normal", et laisser macérer quelques heures ou une nuit.

Préparer 4 pots à confiture, les stériliser (je les mets 3 minutes dans la marmite à pression) et les faire sécher sur un essuie propre.

Ajouter la banane coupée en très petits morceaux. Porter à ébullition, puis laisser cuire à petits bouillons environ 10-12 minutes. Ajouter alors le sucre gélifiant, mélanger et faire bouillir trois minutes.

Mettre en pot et bien refermer le couvercle directement.

Confiture de rhubarbe-banane
La technique de ma maman pour conserver plus longtemps la confiture : une fois le pot rempli et bien fermé, le retourner 30 secondes pour que l'air contenu se stérilise au passage à travers la confiture bouillante)

La technique de ma maman pour conserver plus longtemps la confiture : une fois le pot rempli et bien fermé, le retourner 30 secondes pour que l'air contenu se stérilise au passage à travers la confiture bouillante)

Publié le 21 Mai 2013

Sablés du Millionnaire, alias "APpéti-twix"

Trooooop bons ces petits biscuits, qui rappellent par leur compositions les célèbres barres Twix... mais dont le goût est bien sûr encore meilleur !! Difficile de résister à en prendre un deuxième, une fois le premier avalé... J'ai trouvé cette recette à nouveau sur marmiton.

Ingrédients (Pour un moule d'environ 25x25 cm) (quantités à adapter à la taille de votre moule) :

Pour la couche de biscuit :

  • 150 g de beurre salé à température ambiante
  • 225 g de farine
  • 1/2 cuill à café de baking powder ou de bicarbonate de soude
  • 75 g de sucre

Pour la couche de toffee :

  • 120 g de sucre
  • 120 g de beurre
  • 1 petite boîte de lait concentré sucré (soit un peu moins de 400g)
  • 2 càs de miel

Pour la couche de chocolat : 200 g de chocolat noir

Préparation :

Pour la couche de biscuit sablé : Garnir un moule carré ou rectangulaire de papier sulfurisé. Prechauffer le four à 180°C.

Mélanger à la main tous les ingrédients de la pâte à biscuit sablé pour obtenir une grosse chapelure, puis former une boule.

Tasser cette pâte avec la paume de la main directement dans le moule (elle est trop friable pour être étalée au rouleau), puis la piquer à la fourchette. Faire cuire à blanc pendant environ 15 minutes jusqu'à ce que le biscuit soit cuit mais à peine doré, et encore moelleux sous le doigt (surveiller la cuisson : ne pas trop le cuire sinon il sera trop cassant à la découpe !). Laisser refroidir.

Pour le toffee : Mettre tous les ingrédients dans un poêlon, mélanger, et porter ce mélange à ébullition. Ensuite, faire épaissir et carameliser à feu plus doux, en remuant en permanence pour éviter que ça ne brûle dans le fond. Quand le toffee a une couleur caramel blond clair et la consistance d'une béchamel épaisse (il se détache alors un peu des parois du poêlon), il est prêt (cela prend plusieurs minutes, il faut être un peu patient et bien remuer tout le temps). Napper immédiatement la couche de biscuit avec ce caramel, et laisser refroidir.

Pour le chocolat et la finition : faire fondre le chocolat au bain-marie, et en napper le toffee. Laisser refroidir deux heures à température ambiante (ou au frigo, mais pas trop longtemps , sinon ce sera trop difficile à découper et la couche de chocolat se détachera du caramel... croyez en ma bonne expérience ;-) ), puis couper le gâteau en petits carrés avec un bon couteau.

Ces biscuits se conservent plusieurs jours sans problème dans une boîte métallique ou un tupperware.

Pour obtenir un effet un peu marbré de la couche chocolatée, comme sur la photo, il suffit de faire fondre au bain marie un mélange chocolat noir + chocolat au lait ou gianduja (175 g noir et 25 g gianduja par exemple), et de ne pas trop les mélanger avant de les étaler sur le toffee.

Sablés du Millionnaire, alias "APpéti-twix"
Sablés du Millionnaire, alias "APpéti-twix"

Publié le 20 Mai 2013

Crème de fenouil au saumon fumé

Puisqu'on est toujours presque en automne côté météo, revoici une petite recette de soupe, histoire de réchauffer un peu l'atmosphère !! J'adore le fenouil, et ça change un peu de le préparer en soupe plutot que cru en salade... Elle peut se servir chaude avec une cuillère de crème épaisse, ou glacée en verrine pour un apéro estival (si si, ne désespérons pas, l'été finira bien par arriver !).

Pour 4 personnes

  • 1 gros bulbe de fenouil
  • 1 gros oignon
  • beurre, sel, poivre
  • 500 ml d'eau
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 1 petite cuill à café de curry en poudre
  • 2 tranches de saumon fumé
  • 1 pot de crème épaisse

Couper l'oignon et le fenouil en morceaux (enlever les espèces de "tubes" du haut qui sont filandreux, mais garder les peluches vertes pour la décoration).

Faire fondre deux cuill à soupe de beurre dans une casserole, y ajouter les légumes et faire cuire à feu doux pendant 10 minutes. Ajouter ensuite l'eau et le cube de bouillon, porter à ébullition puis laisser mijoter 15 minutes. Ajouter alors le curry puis mixer la soupe jusqu'à ce qu'elle soit bien lisse.

Version chaude : Au moment de servir, parsemer les assiettes de lanières de saumon fumé et déposer au centre une petite cuillère à soupe de crème épaisse, puis décorer de quelques peluches de fenouil.

Version froide : servir glacé en verrines

Publié dans #Soupes

Publié le 12 Mai 2013

 Tarte au citron meringuée

Succès assuré pour ce grand classique de la pâtisserie ! Cette recette est tirée du célèbre livre "La cuisine à quatre mains", mais j'ai un peu adapté les proportions car je trouvais la crème citronnée un peu trop riche en beurre et en sucre...

Pour la pâte brisée :

  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre ou de margarine
  • 4 cuill à soupe d’eau

Pour la crème au citron :

  • 2 citrons dont un non traité
  • 150 g de sucre fin
  • 3 oeufs
  • 150 g de beurre

Pour la meringue :

  • 3 blancs d’oeufs
  • 150 g de sucre fin

Préparer la pâte à la main ou au robot ménager (ou en acheter une toute faite si vous avez la flemme ;-) mais c'est tout de même moins bon). Beurrer et fariner un plat à tarte. Etaler la pâte sur un plan de travail fariné. Un petit truc : l'enrouler autour du rouleau à patisserie pour la transporter sans la casser jusqu'au moule. Couvrir la pâte d'une feuille d'alu ou de papier cuisson, puis de haricots secs, et la précuire à blanc pendant environ 10 minutes à four préchauffé à 200°C. Enlever les haricots secs et laisser refroidir la pâte avant de la démouler sur un plat de service.

Petite astuce pour que la pâte reste croustillante : je la badigeonne de confiture d'abricots ou d'un peu de chocolat blanc fondu avant d'y verser la crème.

Préparation de la crème au citron :

Prélever le zeste d'un citron avec une fine rape, et presser le jus de deux citrons. Dans un plat, mettre les oeufs entiers avec le sucre, et les battre au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange blanchisse et prenne du volume.

Faire chauffer de l'eau dans une grande casserole. Mettre le mélange aux oeufs dans une plus petite casserole, ajouter le zeste et le jus de citron, ainsi que le beurre à température ambiante. Mettre à chauffer au bain marie dans la casserole plus grande, en tournant sans cesse à la cuillère en bois ou au fouet jusqu'à ce que la crème épaississe et nappe bien la cuillère (elle durcira encore en refroidissant, donc c'est normal que ça reste encore assez liquide dans la casserole).

Laisser un peu refroidir la crème avant de la verser sur le fond de tarte, puis laisser refroidir complètement au frigo.

La meringue :

Battre les blancs d'oeufs en neige bien ferme en y ajoutant petit à petit le sucre fin. Etendre cette meringue sur la tarte et créer des pics ou autres volutes avec le dos de la cuillère, ou à la poche à douille. Faire caraméliser avec un chalumeau de cuisine, ou en la passant quelques instants sous le grill du four bien chaud (attention, ça brûle trèèès vite !).

 Tarte au citron meringuée

Publié dans #Desserts

Publié le 5 Mai 2013

Palmiers aux deux tapenades

Voici à nouveau une petite recette pour l'apéro, faite en deux temps-trois mouvements, et qui allie de jolies couleurs.

  • une pâte feuilletée
  • un pot de tapenade d'olives vertes
  • un pot de tapenade de tomates
  • éventuellement parmesan rapé

Dérouler la pâte feuilletée. Tartiner la moitié de tapenade verte, l'autre moitié de tapenade rouge. Eventuellement parsemer de parmesan rapé. Rerouler la pâte feuilletée jusqu'à la moitié, puis rouler l'autre côté jusqu'à la moitié également.

Palmiers aux deux tapenades

(Si vous avez le temps, emballer dans du film alimentaire et remettre au frigo 1-2h avant de découper les palmiers, pour que la pâte soit plus dure et plus facile à couper en tranches. Ce n'est pas indispensable. )

Préchauffer le four à 200°C.

Avec un bon couteau, couper le boudin en tranches d'environ 5-6 mm d'épaisseur. C'est normal que la forme de vos palmiers ne soit pas très belle à ce moment là, ils prendront leur jolie forme en cuisant. Les mettre sur une tôle du four couverte de papier cuisson ou d'une feuille silicone. Faire cuire environ 8 minutes jusqu'à ce que la pâte soit bien gonflée et dorée. Servir chaud ou froid.

Publié dans #aperitif