Publié le 26 Mars 2014

Carrés de fudge au chocolat

Cette recette vient du blog canadien "3 fois par jour" www.troisfoisparjour.com

Je ne savais même pas ce qu'était du fugde jusqu'il y a quelques jours, à vrai dire... Mais wikipédia est mon ami et me voici tout de suite plus cultivée : "le fudge est une confiserie anglaise très sucrée et très calorique réalisée avec du beurre, du sucre, du lait, et aromatisée souvent au chocolat ou à la vanille."

Mmmmh, tout un programme :-) !

Il y a plein de recettes de fudge sur le net, celle-ci a pour moi l'avantage d'être un peu moins sucrée tout de même (pas de sucre ajouté en plus du lait concentré sucré), et de se préparer très rapidement au micro-ondes. En avant donc pour tester ça !

Et le résultat est plutôt pas mal ! Un petit carré de fudge est parfait pour clôturer en beauté un bon repas :-)

  • une boite de lait concentré sucré (300 ml environ)
  • 2 cuillères à soupe de beurre (soit environ 50 g)
  • 400 g de chocolat noir coupé en petits morceaux ou grossièrement hâché (la recette initiale comprend 500 g de chocolat, mais c'est trop je trouve. Si on préfère une consistance plus moelleuse, un peu comme du caramel mou, on peut même ne mettre que 350 g de chocolat noir)
  • 1 cuillère à café bombée de café instantané (facultatif si vous n'aimez pas-
  • une tasse de noix grossièrement concassée (ou mélange de noix, cajou, pécan, noisettes, ... toutes les variantes sont possibles).
  • facultatif : cacao amer

Dans un grand plat allant au microondes (genre Pyrex), mélanger le lait concentré, le beurre et le café instantané. Mettre au microonde à puissance maximale par tranches de 30 secondes, jusqu'à ce que le beurre soit bien fondu et que le mélange bouillonne (attention, prendre un plat suffisamment grand sinon ça a une fâcheuse tendance à déborder !).

Ajouter le chocolat, bien mélanger. Si tout le chocolat n'est pas fondu, remettre au micro-ondes à puissance moyenne par tranches de 30 secondes jusqu'à ce que tout soit fondu. Bien mélanger pour obtenir un mélange lisse, et ajouter les noix grossièrement hâchées.

Verser dans un moule carré d'environ 15-20 cm de côté couvert d'une feuille de papier cuisson ou en silicone. (Si vous n'avez pas de moule carré, no problemo, n'importe quel contenant à petits bords couvert de feuille cuisson fera l'affaire). Laisser refroidir à température ambiante puis durcir au frigo 1h avant de couper le fudge en petits carrés.

Facultatif : saupoudrer les carrés de cacao amer.

Cela se conserve 1 ou 2 semaines au frigo. Il est conseillé de les sortir du frigo 30 minutes avant de les déguster, pour que la texture soit plus moelleuse.

une fois bien refroidi, couper le fudge en petits carrés d'environ 2-3 cm de côté

une fois bien refroidi, couper le fudge en petits carrés d'environ 2-3 cm de côté

Carrés de fudge au chocolat

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Chocolat

Publié le 23 Mars 2014

Cheesecake aux oranges sanguines

C'est encore la saison des oranges sanguines, et quand j'ai vu cette recette sur le blog "Le 848", elle m'a tout de suite fait de l'oeil :

http://www.le848.com/2014/02/cheesecake-lorange-sanguine.html

Direction le supermarché pour me procurer ces fameuses oranges !

Mais déception une fois coupées en deux, mes oranges n'avaient d'oranges sanguines que le nom, presque aucune trace de cette belle couleur rouge attendue... Dommage, mon cheesecake en sera moins coloré ! Pour des photos aux couleurs plus pimpantes, allez donc voir le lien du 848 !

Pour 8-10 personnes. Pour que le cheesecake ait le temps de bien refroidir, à préparer la veille ou le matin pour le soir :

  • 160 g de biscuits secs (type boudoirs, sablés bretons, digestive, ...)
  • 120 g de beurre (la recette initiale met 160 g de beurre mais je trouve que c'est trop)
  • 400 g de Philadelphia
  • 200 ml de crème fraîche fouettable (min 30% MG)
  • 6 oranges sanguines
  • 100 g de sucre + 1 cuillère à soupe
  • 3 oeufs
  • 30 g de fécule de maïs
  • un citron non traité
  • 1 sachet de sucre vanillé

Le gâteau : Ecraser les biscuits secs (au robot ou au rouleau à patisserie). Faire fondre le beurre et le mélanger aux biscuits écrasés.

Couvrir le fond d'un moule à charnière de papier cuisson, et beurrer les bords du moule (ce que j'ai oublié de faire bien sûr... d'où les bords pas très nets de mon gâteau après démoulage!). Verser le mélange de biscuits écraser dans le moule, et bien tasser au fond du moule avec le dos d'une cuillère.

Préchauffer le four à 150°C.

Dans un saladier, écraser le Philadelphia avec le sucre et la fécule de maïs tamisée. Ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien au fouet. Ajouter le jus de deux oranges sanguines ( il faut environ 110 g de jus) et un demi zeste de citron finement hâché.

Battre la crème fraiche en chantilly et l'ajouter délicatement au mélange au philadelphia.

Verser la crème dans le moule. Mettre le cheesecake pour environ 50-60 minutes. Le dessus doit être doré et résister à une pression légère. Enlever la paroi du moule à charnière et laisser bien refroidir le gâteau. Le mettre au frigo quelques heures.

Préparer le compoté d'oranges sanguines : Peler 4 oranges sanguines, et couper la chair en petits morceaux. Les mettre dans une petite casserole avec le sucre vanillé, une cuillère à soupe de sucre et un demi jus de citron. Faire mijoter à feu doux pendant environ 15 minutes. Laisser refroidir.

Décoration : Prélever les zestes du demi citron restant avec un couteau économe. Les faire blanchir quelques minutes dans un fond d'eau sucrée porté à ébullition. Couper les zestes en fines lamelles.

Servir le gâteau accompagné de compoté d'oranges et décoré de quelques lamelles de zeste.

Cheesecake aux oranges sanguines

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Desserts

Publié le 18 Mars 2014

Tatin de tomates cerise au vinaigre balsamique

Simplissime à réaliser, cette tarte associant tomates cerises et caramel au vinaigre balsamique est délicieuse ! Je la sers en général sous forme de tartelette en entrée, mais c'est parfait aussi en plat principal avec une bonne salade.

Pour un moule à manqué de 25 cm de diamètre ou environ 10 tartelettes

  • 500 g de tomates cerises
  • 45 g de vinaigre balsamique
  • 50 g de sucre
  • 1 grosse càs de chapelure
  • 1 pâte feuilletée
  • basilic frais ou en poudre
  • facultatif : 75 g de fêta
  • roquette

Laver, équeuter, sécher et couper vos tomates en deux. Eventuellement les épépiner grossièrement avec une petite cuillère pour qu'elles ne rendent pas trop de jus à la cuisson.

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un poêlon, verser le vinaigre et le sucre. Porter à ébullition et faire réduire à feu doux pendant environ 3 minutes pour obtenir un sirop encore assez liquide.

Huiler légèrement votre moule si il n'est pas en tefal ou en silicone. Répartir le sirop au fond du moule (selon la taille de votre moule, il ne faut pas nécessairement mettre tout le sirop. Si il en reste un peu, on peut le réchauffer et le servir comme petit coulis avec la tarte). Disposer les demi-tomates (face bombée vers le fond) en les faisant se chevaucher un peu. Saupoudrer les tomates d'un peu de chapelure (cela absorbera l'excédent d'eau rendue à la cuisson).

Couvrir les tomates de pâte feuilletée, découper ce qui dépasse, et rentrer les bords de pâte contre la paroi du moule. Piquer la pâte avec la pointe d'un couteau à plusieurs endroits.

Faire cuire 35 minutes environ (si ce sont des tartelettes, 10-15 minutes suffiront) . Démouler d'un coup sec sur un plat de service. Servir chaud , parsemé d'un peu de basilic et éventuellement de fêta émiettée, avec une salade de roquette par exemple.

Tatin de tomates cerise au vinaigre balsamique

Publié le 9 Mars 2014

Mousse de betteraves

On est en mars mais on se croirait presque en été... Du coup, dans les assiettes aussi on a envie de couleurs et de fraîcheur : plus trop envie de manger de raclette ou autres plats mijotés ;-)

Cette mousse est parfaite pour réaliser de jolies verrines hautes en couleurs pour l'apéritif !

La mousse peut se préparer à l'avance et se conserve quelques jours au frigo.

  • 2 betteraves rouges cuites (environ 150-200g) + 1 pour la décoration
  • 1 cuill. à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuill. à soupe de vinaigre de vin rouge
  • 1 cuill. à soupe de jus de citron
  • sel, poivre, éventuellement un peu d'ail
  • 2 grosses cuillères à soupe de fromage blanc ou de fromage de chèvre ou de philadelphia ou de crème fraîche ou 5 triangles de vache qui rit (ou un petit mix selon ce que vous avez dans votre frigo !)
  • une pomme
  • graines de sésame
  • vinaigrette

Couper les 2 betteraves en morceaux, les mettre dans le blender. Ajouter l'huile, le vinaigre, le jus de citron, un peu de sel et de poivre, un peu d'ail (facultatif), et le fromage de votre choix (ou la crème) . Mixer finement jusqu'à obtention d'une belle mousse.

Rectifier l'assaisonnement selon votre goût.

Peler la pomme. Découper la pomme et la betterave restante en tous petits dés, les mélanger avec de la vinaigrette.

Dresser les verrines : un peu de mousse de betterave au fond, une cuillère à soupe de salade pommes-betteraves par dessus, et terminer en saupoudrant d'un peu de graines de sésame.

Rédigé par APpétissant

Publié dans #aperitif

Publié le 4 Mars 2014

Bienvenue à Praline et à Gavotte

Deux belles petites poulettes ont emménagé dans mon jardin dans leur poulailler flambant neuf ce w-e... Vivement les premiers oeufs frais pour mes prochains gâteaux ;-)

En leur honneur, une amie m'a offert de beaux essuies de vaisselle à leur effigie. Elle a des doigts de fée et réalise plein de belles choses en couture et broderie. Allez faire un petit tour sur son tout nouveau blog www.mariesanssouci.over-blog.com , et n'hésitez pas à lui passer commande pour des cadeaux personnalisés !

Bienvenue à Praline et à Gavotte

Rédigé par APpétissant

Publié le 3 Mars 2014

Mille-feuilles bicolore de poires

Quand j'ai vu la photo de cette recette sur www.chefnini.com (super site culinaire que je vous conseille), ça m'a tout de suite fait de l'oeil ;-)

J'ai mis un peu de temps avant de la tester, mais l'anniversaire de mon petit frérot m'en a donné l'occasion dernièrement. Les ingrédients sont somme toute très simples, mais je trouve que cette présentation fait un très bel effet ! Et ça a eu son petit succès...

Pour 4 personnes. Débuter la préparation la veille.

  • 4 poires pas trop grosses ( Doyennés ou Conférence)
  • 40 cl de vin rouge
  • 40 cl d'eau
  • 80 g de sucre
  • 150 g de chèvre frais (style chavroux)
  • un sachet de roquette et un sachet de salade de blé
  • miel
  • poivre
  • une dizaine de cerneaux de noix grossièrement concassés
  • huile d'olive, vinaigre de vin rouge

La veille, préparer les poires pochées : verser le vin et 40 g de sucre dans un poêlon, et verser l'eau et 40 g de sucre dans un 2ème poêlon. Mettre sur le feu pour porter les deux sirops à ébullition.

Pendant ce temps là, peler les poires. Couper la base pour qu'elles tiennent bien debout, et les couper en 4 lamelles. Mettre les lamelles du bas (=1ères lamelles) et les 3èmes lamelles dans le sirop transparent, mettre les 2èmes lamelles et les chapeaux (4èmes lamelles) dans le sirop de vin rouge. Laisser pocher à petits bouillons pendant environ 5 minutes jusqu'à ce que les poires soient cuites mais encore fermes (le but n'étant pas d'obtenir de la compote ;-) ). Couper le feu et laisser refroidir dans le sirop. Un petit truc de chef Nini pour que les poires blanches ne noircissent pas au contact de l'air : placer dans la casserole de sirop transparent, un cercle de papier sulfurisé du diamètre de votre casserole, en ayant fait une croix au centre avec un ciseau.

Une fois les sirops refroidis, mettre les casseroles au frigo jusqu'au lendemain pour que les poires soient bien froides et s'imbibent bien en couleur.

Le jour même : retirer les lamelles de leurs sirop, les éponger rapidement sur du papier absorbant, et retirer les trognons avec un vide pomme.

Procéder au montage sur vos assiettes de présentation : mettre une base blanche sur l'assiette, tartiner d'un peu de fromage de chèvre, ajouter quelques morceaux de noix et quelques feuilles de roquette. Couvrir d'une lamelle rouge et recommencer l'opération : chèvre, noix, roquette. Puis idem avec une lamelle blanche. Et terminer en coiffant le tout d'un chapeau rouge.

A côté de la poire, mettre un peu de salade de blé et de roquette.

Dans un bol mélanger une cuillère à soupe de miel, 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin rouge, sel et poivre. Faire couler un peu de cette vinaigrette sur les poires et servir aussitôt.

Mille-feuilles bicolore de poires

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Entrees, #Plats sales