Publié le 29 Juin 2014

Gyros à la grecque

Saveurs du sud pour ce délicieux repas, qui, pratique, peut entièrement se préparer à l'avance et se surgèle très bien.

Pour 4 personnes :

  • 500 à 600 g de gyros de porc (en général ça se vent déjà mariné dans des épices, et mélangé à des oignons en lamelles. Si ce n'est pas la cas, il faudra ajouter un oignon finement émincé et des épices (sel, poivre, paprika))
  • 2 aubergines et une courgette
  • un paquet de fêta (200 g)
  • deux cuillères à soupe de pignons
  • huile d'olive
  • un peu de thym frais ou séché
  • pâtes grecques (ou à défaut, riz ou pâtes)

Faire dorer les pignons à secs dans une pôele, réserver.

Laver les aubergines et les courgettes, les couper en dés d'environ 1-2 cm cubes.

Faire chauffer deux cuillères à soupe d'huile dans une poêle, y ajouter les légumes et les faire cuire quelques minutes juqu'à ce qu'ils soient tendres (ajouter au besoin un peu d'huile d'olive, les aubergines ayant la fâcheuse tendance à en absorber beaucoup ;-) ). Réserver les légumes.

Faire cuire le gyros avec un peu d'huile d'olive et une cuillère à café de thym. Y ajouter les légumes, et la fêta coupée en petits dés. Laisser mijoter quelques minutes.

Ajouter les pignons, et servez aussitôt accompagné de pâtes grecques cuites selon les instructions du paquet.

Gyros à la grecque

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Plats sales

Publié le 21 Juin 2014

Tarte meringuée aux groseilles

Cette tarte est un pur délice, à déguster bien froide lors d'une belle journée estivale! La recette vient d'un de mes premiers livres de cuisine, reçu il y a belle lurette et qui a déjà bien vécu :-) : Le Larousse de la Cuisine.

Attention, cette tarte est indémoulable avec un moule classique... Il faut utiliser un moule à fond amovible ou un moule qu'on peut garder comme plat de service.

  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre à température ambiante
  • 1 jaune d'oeuf
  • 350 à 400 g de groseilles lavées, bien égouttées et égrappées (ou d'un mélange groseilles - myrtilles)
  • 6 blancs d'oeufs
  • 250 g de sucre semoule + 1 cuill. à soupe
  • 3 à 4 cuillères à soupe de chapelure

Préparer une pâte brisée en mélangeant au robot ou à la main la farine, le beurre , le jaune d'oeuf , 1 cuillère à soupe de sucre et 4 cuillères à soupe d'eau. (Faire reposer la pâte 30 minutes au frigo. Perso je ne le fais jamais). Abaisser la pâte sur un plan de travail bien fariné, et en garnir un moule à tarte beurré et fariné. Faire cuire la pâte à blanc (couverte d'un papier sulfurisé et de haricots secs) pendant 15 minutes à 180°C.

(Après avoir enlevé papier sulfurisé et haricots secs, mais c'est sans doute une précision inutile ;-) ), saupoudrer la pâte de chapelure (ça permettra d'absorber l'excédent de jus des fruits).

Fouetter les blancs en neige, puis ajouter le sucre semoule, continuer à battre quelques instants pour obtenir une belle meringue.

Mélanger la moitié de la meringue avec les groseilles, et verser ce mélange sur la tarte. Napper la tarte du reste de meringue, à la cuillère ou à la poche à douille.

Faire cuire pendant 1 h à 125°C.

Laisser bien refroidir avant de déguster, ça n'en sera que meilleur.

Tarte meringuée aux groseilles
Tarte meringuée aux groseilles

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Desserts

Publié le 12 Juin 2014

Confiture de fraises parfumée à l'estragon

Voici une recette de confiture de fraises avec une petite touche d'originalité, dont la recette m'a été donnée par une amie d'enfance. Merci Perrine ;-) ! Le goût d'estragon est subtil, mais très bon. C'est la pleine saison des fraises , l'occasion de ressortir vos vieilles marmites en fonte ;-) !

  • 1 kg de fraises
  • une dizaine de belles feuilles d'estragon (en mettre plus si vos feuilles sont toutes petites...)
  • 750 g de sucre gélifiant (type Tirlemont Sucre gélifiant Minute 1kg fruits / 1 kg sucre)
  • un peu de poivre

Couper les fraises en 4 et les faire macérer quelques heures voir toute une nuit avec le sucre, l'estragon finement ciselé et une dizaine de tours de moulin à poivre.

Porter à ébullition et laisser cuire à gros bouillons 4 minutes (selon les instructions de votre sucre gélifiant). Verser directement dans des pots (stérilisés 3 minutes à la marmite à pression au préalable), les remplir presqu'à rabord, et fermer directement le couvercle. Pour que la confiture se conserve plus longtemps, je retourne les pots fermés dès qu'ils sont remplis, je les laisse comme ça une minute puis je les remets droits (ça permet de stériliser l'air restant dans le pot au contact de la confiture bouillante).

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Confitures-Choco

Publié le 2 Juin 2014

Glace au chocolat express et sans sorbetière

A moins d'avoir une sorbetière professionnelle, quand on fait sa glace maison, qu'on ne la mange pas directement et qu'on la conserve au congélateur, elle cristallise et devient souvent dure comme de la pierre... il faudrait presque une scie pour s'en servir une part ;-) !

Et bien, j'ai la solution ! Voici une recette absolument bluffante : vous obtenez en un tour de main et sans sorbetière une glace onctueuse et qui ne cristallise pas ! C'est une recette trouvée sur le beau blog Torchons et Serviettes (http://blogs.cotemaison.fr/torchons-serviettes/).

  • une boîte de lait concentré sucré
  • 25 cl de crème fraiche entière (la recette originale mentionne 20 cl, mais au final ça donne un goût trop sucré je trouve) (vous pouvez même carrément en mettre 30cl si vous préférez un goût un peu moins sucré... mais alors la glace durcit tout de même davantage)
  • une grosse cuillère à soupe bien bombée de cacao amer (type Van Houten)
  • facultatif : un bouchon d'alcool type Bailey's (moi je n'en avais pas, j'ai mis du Cognac). C'est sensé aider à ce que la glace ne durcisse pas complètement... je n'ai pas testé sans ! Ca ne se goûte pas !
  • également facultatif, mais soyons gourmands jusqu'au bout : 25 à 50 g de chocolat noir hâché finement

Alors, rien de plus facile : verser le lait concentré et la crème dans un grand bol, et fouetter au batteur électrique jusqu'à ce que ça commence à épaissir. Ajouter alors le cacao et l'alcool, puis continuer à battre environ 2-3 minutes pour incorporer de l'air et faire épaissir le mélange. (Si on est paresseux, on peut même carrément tout mélanger et fouetter dans le bol en même temps... technique testée et approuvée par mes soins ;-) ).

Ajouter alors le chocolat haché et mélanger rapidement avec une spatule en silicone. Verser la glace dans un récipient en plastique (saupoudrer éventuellement de quelques copeaux de chocolat pour faire joli) et le mettre au congélateur minimum 3-4 heures avant de déguster !

Glace au chocolat express et sans sorbetière
Glace au chocolat express et sans sorbetière

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Desserts, #Chocolat