Publié le 30 Août 2014

Velouté glacé carottes-melon

Ici le mois d'août a été pourri, pourri, pourri de chez pourri ... MAIS, ne désespérons pas : on nous annonce le grand retour du soleil et des températures un peu plus de saison pour la semaine prochaine ;-) !

L'occasion rêvée de tester cette délicieuse soupe glacée !

J'ai trouvé l'idée sur une photo publiée sur la page Facebook du blog Les Délices d'Hélène... elle n'avait pas encore mis la recette, mais je trouvais que ça avait l'air trop bon donc j'ai testé sans attendre, en improvisant un peu ! Et mes testeurs ont approuvé !

Pour 6 à 8 personnes :

  • environ 700 g de carottes (je n'ai pas pesé précisément, mais j'en ai mis une dizaine...)
  • un melon (galia, charentais ou cavaillon... moi j'ai mis un demi Galia et un demi charentais)
  • un oignon
  • un cube de bouillon de poule
  • 3 tranches de jambon de Parme
  • 50 g de fêta
  • un peu de coriandre fraîche ou surgelée

Peler les carottes et l'oignon, les couper en morceaux et les mettre dans une casserole ou marmite à pression. Ajouter le cube de bouillon, et couvrir d'eau. Porter à ébullition et faire cuire jusqu'à ce que les carottes soient tendres.

Peler et épépiner le melon, le couper en gros cubes.

Mixer ensemble et longuement dans le blender le melon et la soupe aux carottes. Si le velouté est trop épais, ajouter un peu d'eau jusqu'à consistance désirée.

Faire refroidir puis mettre quelques heures ou une nuit au frigo.

Servir bien frais avec de la fêta émiettée, de petites lamelles de jambon de Parme et saupoudrer d'un peu de coriandre.

Velouté glacé carottes-melon

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Soupes

Publié le 25 Août 2014

Confiture de melon à la baldiane

Voici une recette de confiture aux saveurs un peu plus exotiques : ça change de la confiture aux fruits rouges... C'est une recette que j'ai découverte en discutant cuisine lors d'un trek en Indonésie l'an dernier, merci à Noëlle pour l'idée ;-) !

  • 800 g de melon galia (épépiné et pelé)
  • une étoile de baldiane (anis étoilé)
  • 300 g de sucre
  • 250 g de sucre gélifiant Extra-Fruit (Tirlemont - 500 g sucre pour 1000g fruits)

Couper le melon en petits morceaux, le mettre dans une grande casserole avec le sucre normal et l'étoile de baldiane . Laisser macérer quelques heures ou une nuit.

Porter à ébullition et laisser cuire quelques minutes jusqu'à ce que les fruits soient bien tendres. Ajouter alors le sucre gélifiant, reporter à ébullition jusqu'aux gros bouillons et compter 3 minutes de cuisson à partir de ce moment là.

Mettre en pots stérilisés directement, remplir presque jusqu'à ras-bord et fermer aussitôt. (Après moi je retourne les pots pendant 1 minutes pour bien stériliser l'air emprisonné dans les pots).

Confiture de melon à la baldiane

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Confitures-Choco

Publié le 12 Août 2014

Glace express aux noix et caramel, sans sorbetière

J'avais déjà testé et approuvé la version au chocolat... voici une nouvelle version tout aussi facile et gourmande ! En fait , à partir de la recette de base, vous pouvez ajouter toutes les garnitures que vous voulez... j'ai vu sur internet des versions entre autres avec pépites de chocolats, morceaux de cookies ou de brownies, ou encore du coulis de framboise ( ce sera sans doute mon prochain essai !).

  • une boîte de lait concentré sucré (soit environ 300ml)
  • 300 ml de crème fraiche à minimum 30% de matière grasse
  • environ 80- 100 g de cerneaux de noix grossièrement hâchés
  • environ 3 cuillères à soupes de caramel au beurre salé (la recette est déjà sur le blog en section divers. Il faut le faire assez liquide pour cette recette, donc mettre un peu plus de crème pour qu'il épaississe moins)

(NB : la quantité de garniture est adaptable en fonction du goût désiré, plus ou moins de noix, plus ou moins de caramel... Vous pouvez aussi mettre 350 ou 400 ml de crème fraîche au lieu de 300 si vous souhaitez un goût moins sucré au final, mais la consistance sera alors un peu moins crémeuse. )

Dans un grand bol, verser le lait concentré et la crème fraîche. Battre et faire épaissir le mélange au batteur électrique pendant quelques minutes pour bien incorporer de l'air.

Ajouter les noix hâchées et le caramel, et mélanger délicatement avec une spatule en silicone. Verser dans une boîte à glace ou un tupperware, et faire prendre au freezer minimum 6h avant de déguster... Mmmmmiam !

Variante pour les "vraiment gourmands" : faire caraméliser les morceaux de noix avant de les incorporer dans la glace. Pour ce faire, mettre deux cuillères à soupe de sucre dans une poêle, et le faire caraméliser à sec sur feux moyen à fort. Dès que le caramel est blond, ajouter les noix, mélanger rapidement puis verser directement sur une feuille silicone ou de papier sulfurisé pour faire refroidir. Quand c'est froid, séparer les bouts de noix caramélisées avec les doigts ou si c'est trop collé ensemble, les concasser un peu avec le rouleau à patisserie.

incorporer délicatement les noix et le caramel

incorporer délicatement les noix et le caramel

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Desserts

Publié le 6 Août 2014

Parmentier de cabillaud au pesto rouge

Cette recette n'a rien de compliqué, mais la présentation et l'association de couleurs font que "ça en jette" dans l'assiette ! Parfait pour recevoir (en comité pas trop nombreux car le montage prend tout de même un peu de temps). L'association de goûts est de surcroît délicieuse.

J'ai servi cette recette à plusieurs dîners ces dernières semaines, et ça a chaque fois eu un franc succès... donc maintenant que tous mes amis l'ont goûtée et approuvée, c'est à vous de jouer ;-) !

Pour 4 personnes:

  • 600 g de cabillaud
  • 500 g de pommes de terre
  • 300 g de brocolis (frais ou fleurettes surgelées)
  • 4 cuillères à soupe d'amandes et/ou de pignons de pin
  • 4 cuillères à soupe de parmesan râpé
  • 12 pétales de tomates séchées
  • huile d'olive
  • 40 g de beurre (+éventuellement un peu de crème ou de lait)
  • poivre, sel, muscade
  • basilic frais
  • Gomasio (si vous voulez le faire vous même, la recette est dans la section "divers")
  • éventuellement, pour décorer : baies roses, cressonnette, dés de tomate, ...

Pour la purée : Peler les pommes de terre, les couper en gros morceaux et les faire cuire selon vos habitudes (moi c'est à la marmite à pression).

Détacher les brocolis en bouquets si c'est du frais (ou ouvrir simplement le sachet surgelé... ) , et le cuire à l'eau bouillante environ 8 minutesjusqu'à ce qu'il soit bien tendre.

Ecraser les pommes de terre avec les brocolis à la fourchette ou au presse-purée, ajouter le beurre, sel, poivre et un peu de muscade. Si la consistance vous paraît trop épaisser, assouplir avec un peu de lait ou de crème. Réserver la purée.

Pour le poisson : - Soit le cuire à la vapeur pendant environ 8 minutes

- Soit mettre un peu d'huile d'olive dans le fond d'un plat à four, y mettre le cabillaud , l'arroser d'un filet d'huile d'olive et d'un peu de jus de citron, poivrer et saler légèrement. Faire cuire couvert d'un papier aluminium au four à 150°C pendant environ 20 minutes (le temps de cuisson dépend de l'épaisseur de vos filets...). Moi je le cuis de cette façon là.

Pour le pesto rouge : mixer au robot ou à la moulinette les tomates séchées avec les amandes/pignons, 8 feuilles de basilic et le parmesan. Ajouter 10 cuillères à soupe d'huile d'olive (ou un peu plus si le mélange reste trop compact). Ce pesto peut se préparer à l'avance et se conserve quelques jours au frigo.

Dressage : Dresser à l'aide d'un cercle individuel sur chaque assiette. Commencer par un couche de purée (jusqu'à un peu plus de la moitié de la hauteur du cercle environ). Mettre ensuite une fine couche de pesto rouge (environ 2 grosses cuillères à café, à étaler avec le dos de la cuillère). Terminer par le poisson. Enlever le cercle. Arroser d'un filet d'huile d'olive, poivrer légèrement, saupoudrer d'une demi cuillère à café de gomasio et terminer par 2-3 petites feuilles de basilic.

Parmentier de cabillaud au pesto rouge
Parmentier de cabillaud au pesto rouge

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Plats sales

Publié le 6 Août 2014

Gomasio

Le gomasio est un condiment composé d'un mélange de sésame grillé et de sel marin broyés, utilisé depuis des millénaires au Japon (goma = sésame et shio = sel en japonais!). Ce sel de sésame aurait diverses propriétés bénéfiques pour notre organisme (stimulation du métabolisme, renforcement du système nerveux, ... ) mais est surtout délicieux pour aromatiser salades, crudités, ou après cuisson légumes,viandes ou poissons grillés .

Les proportions de sel/sésame varient selon les recettes.

  • 80 g de sésame grillé
  • 25 g de sel (idéalement du gros sel marin non rafiné... moi je n'en avais pas, j'ai mis du "bête" sel)
  • facultatif : 25g de graines de tournesol ou de potiron

Mettre tous les ingrédients dans la moulinette et mixer finement. Conserver dans un pot hermétiquement fermé (pot de confiture par exemple).

Rédigé par APpétissant

Publié dans #divers

Publié le 4 Août 2014

Soupe glacée petits pois - menthe

Voici une soupe froide un peu originale, et jolie qui plus est : idéale comme entrée en été ou en verrines à l'apéro ! Il faut préparer la soupe la veille pour qu'elle soit bien froide.

Pour 6 personnes :

  • 600 g de petits pois surgelés
  • 1 grosse courgette
  • 1 gros oignon
  • 1 cube de bouillon de poule
  • menthe fraîche
  • 1 dl de crème fraîche minimum 30% de MG
  • 100 g d'écrevisses cuites et décortiquées

La veille :

Peler l'oignon, laver la courgette. Les couper en morceaux.

Dans la marmite à pression ou une grande casserole, mettre les petits pois surgelés, l'oignon, la courgette, le cube de bouillon. Couvrir les légumes d'eau. Si vous le faites à la marmite, mettre sous pression environ 10 minutes, ou si c'est à la casserole, porter à ébullition puis laisser cuire à feu doux environ 20 minutes (jusqu'à ce que les légumes soient bien tendres).

Mixer finement la soupe avec une dizaine de feuilles de menthe (selon le goût). Il faut mixer assez longtemps pour obtenir une texture bien lisse (sinon il reste des bouts de "peau" des petits pois, et ce n'est pas très agréable en bouche). Ajouter un peu d'eau si la soupe est trop épaisse. Faire refroidir une nuit au frigo.

Présentation :

Couper (au ciseau, c'est plus rapide) les écrevisses en 3 environ (selon leur taille).

Battre légèrement la crème fraiche (Il ne faut pas la faire trop ferme, il faut obtenir une consistance proche de celle utilisée pour les irish coffee par exemple).

Verser la soupe froide dans de beaux bols ou verrines. Déposer une cuillère à soupe de crème au centre. Parsemer de quelques morceaux d'écrevisses. Terminer par un peu de menthe ciselée.

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Soupes