Publié le 28 Septembre 2014

Soupe indienne aux pommes

Cette année, les pommiers croulent sous les fruits ! Pour changer un peu des compotes et autres cakes ou tartes, je vous propose une recette un peu plus originale : une soupe aux pommes. Je vous vois d'ici faire la grimace, mais testez, et vous verrez : c'est même bon ;-) !

  • environ 1 kg de pommes
  • 2 oignons
  • 1 cube de bouillon de poule
  • 1 petite cuillère à soupe de curry en poudre
  • éventuellement une pincée de cannelle
  • 2 grosses cuillères à soupe de crème fraîche
  • si nécessaire, en fonction de l'acidité de vos pommes (les pommes du commerce sont en général assez sucrées, mais celles du pommier du fond du jardin pas toujours...) : 1-2 cuillères à soupe de sucre

Peler les pommes et les oignons, puis les couper en gros morceaux. Les mettre dans la marmite à pression ou une grande casserole, ajouter le cube de bouillon, le curry, éventuellement la cannelle, et couvrir les fruits d'eau (ne pas les noyer tout de même, sinon la soupe sera trop liquide :-) ). Porter à ébullition ou mettre sous pression, et laisser cuire jusqu'à ce que les pommes soient bien tendres (à la marmite à pression, il faut environ 8 minutes).

Mixer la soupe avec la crème. Ajouter le sucre au besoin selon le goût, un peu plus de curry si vous aimez un goût plus corsé, et un peu d'eau si la soupe est trop épaisse.

Servir chaud en saupoudrant éventuellement d'un peu de curry pour faire joli !

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Soupes

Publié le 24 Septembre 2014

Cheesecake au saumon fumé

Ce délicieux cheesecake salé peut se servir en entrée accompagné d'une petite salade, ou coupé en carrés pour un apéro festif.

C'est une recette que j'ai trouvée dans un dépliant publicitaire de grande surface. J'ai juste ajusté un peu certaines proportions.

Seul petit bémol à la recette : la couche de biscuits est très friable et difficile à découper sans qu'elle se décompose... Pour le servir en entrée, c'est donc plus joli à la présentation de le préparer en portion individuelle dans des cercles à patisserie individuels, si vous en avez... Une autre option, que j'ai trouvée sur le très beau site de chefnini, est de réaliser une pâte sablée à l'aneth, qui aura une meilleure tenue après cuisson (www.chefnini.com/cheesecake-au-saumon-fume). J'ai déjà testé, mais je trouve ça un peu moins bon, j'ai donc laissé la version de ma recette originale ici.

Pour 8 personnes (ou une vingtaine de petites parts pour l'apéro)

  • 75 g de crakers salés (genre Tuc, ou à défaut, de chapelure)
  • 3 càs de noix hâchées
  • 2 càs d'aneth hâché + brins d'aneth pour la décoration
  • 75 g de beurre
  • 225 g de fromage frais type Philadelphia
  • 225 g de fromage blanc 20% MG
  • 200 g de saumon (150 g hâché et 50 g pour la décoration)
  • 4 oeufs
  • 2 càs de ciboulette hâchée
  • un citron

Ecraser les crakers au rouleau à pâtisserie (ou les réduire en poudre au robot ménager), mélanger les miettes de biscuits avec les noix, l'aneth hâché et le beurre fondu. Bien tasser ce mélange au fond d'un moule à charnière d'environ 22 cm de diamètre, dont vous aurez couvert le fond de papier sulfurisé ou d'aluminium, ou au fond de cercles à patisserie individuels dont vous aurez bien beurré la paroi interne.

Préchauffer le four à 150°C.

Dans un saladier, mélanger le fromage frais, le fromage blanc , les oeufs entiers, 150 g de saumon fumé haché ou coupé très finement, la ciboulette et un peu de poivre (à moins que vous ne soyez fanatiques de sel, inutile de saler, le saumon l'étant déjà assez...). Verser ce mélange sur le fond de biscuits. Faire cuire au four pendant environ 45 minutes, puis laisser le cheese cake dans le four éteint porte entrouverte pendant 30 minutes. Si vous le faites en portions individuelles, 30 minutes de cuisson suffiront.

Démouler et réserver au frais.

Présentation : Couper le cheese cake en parts au couteau ou à l'aide d'un emporte pièce. Sur chaque assiette, déposer une part de cheesecake, et décorer de lamelles de saumon, de brins d'aneth et d'une rondelle de citron.

Version de chef Nini avec pâte sablée à l'aneth comme fond de tarte et découpe plus facile.

Version de chef Nini avec pâte sablée à l'aneth comme fond de tarte et découpe plus facile.

Publié le 8 Septembre 2014

LE gâteau magique nature ou aux framboises

Il est sur presque tous les blogs de cuisine en ce moment... c'est LE gâteau à la mode du moment ;-) !

Il faut dire que c'est assez génial et surprenant : à partir d'une seule et même pâte, on obtient un gâteau à trois couches bien distinctes après cuisson. Un flan, une crème, et une génoise ! Visuellement c'est top, et au goût c'est pas mal du tout non plus !

Le secret tient à la cuisson lente à 150°C, et aux blancs d'oeufs pas tout à fait incorporés à la pâte.

Pour la version aux framboises, c'est exactement la même recette mais où on ajoute des framboises au fond du moule. Magie, après cuisson, elles vont se retrouver dans la couche de crème du milieu !

La recette est tirée du blog "Il était une fois la pâtisserie" : http://www.iletaitunefoislapatisserie.com/2013/06/gateau-magique-la-vanille.html#.VBAXShb8bUk

  • 4 oeufs
  • 125 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • une cuillère à soupe d'eau
  • 110 g de farine
  • 50 cl de lait
  • 1 gousse de vanille
  • 125 g de beurre
  • 1 pincée de sel
  • facultatif : 100 g de framboises
  • moule : moule à manqué d'environ 24 cm de diamètre

Fendre la gousse de vanille en 2, gratter les graines noires à l'aide de la pointe du couteau, et les verser dans le lait. Faire chauffer le lait et laisser infuser 1h pour que le parfum de vanille se développe. (Alors, moi, je vous avoue, je voulais tester ce gâteau et n'avais pas la patience d'attendre une heure, donc j'ai zappé l'étape d'infusion des graines de vanille... c'est peut être moins parfumé au final, mais c'est plus rapide ;-) )

Préchauffer le four à 150°C (éviter la chaleur tournante pour ce gâteau si possible).

Séparer les blancs des jaunes.

Fouetter les jaunes avec le sucre, le sucre vanillé et la cuillère d'eau, jusqu'à ce que le mélange blanchisse et prenne du volume.

Faire fondre le beurre, l'ajouter en fouettant à la préparation, ainsi que la farine et la pincée de sel.

Ajouter ensuite le lait vanillé toujours en fouettant.

Monter les blancs en neige, et les ajouter délicatement avec un fouet au mélange. La pâte étant très liquide, c'est normal que les blancs ne se mélangent pas très bien (d'où l'utilisation du fouet au lieu de la spatule en silicone que j'utilise habituellement pour ne pas casser les blancs) . Il faut d'ailleurs qu'il reste des petits grumeaux de blancs en neige afin de créer la couche supérieure de génoise (il ne faut tout de même pas laisser d'énoooormes grumeaux... ).

Pour faciliter le démoulage, couvrir le moule de papier cuisson (ou utiliser un moule à charnières bien beurré).

Si vous faites la version aux framboises, disposer les framboises au fond du moule. Y verser la pâte. Faire cuire pendant 50 minutes au four préchauffé à 150°C. A la sortie du four, le gâteau est encore un peu tremblotant et c'est normal.

Le laisser refroidir puis le mettre au moins deux heures au frigo avant de le démouler, afin que la crème se fige et qu'il ne s'effondre pas au démoulage.

Saupoudrer de sucre impalpable et servir frais.

LE gâteau magique nature ou aux framboises
LE gâteau magique nature ou aux framboises

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Desserts

Publié le 6 Septembre 2014

Verrines de tarte au citron

Je ne vous propose pas vraiment une nouvelle recette aujourd'hui, mais, pour changer un peu, juste une idée de présentation en verrine de la classique tarte au citron meringuée !

Pour faire plus simple et plus rapide, j'ai ici utilisé des palets bretons du commerce comme fond de tarte, disposés au fond des verrines, puis couverts de crème au citron et de meringue dorée au chalumeau de cuisine.

La recette de la crème au citron et de la meringue sont déjà sur le blog :

http://appetissant.over-blog.com/-tarte-au-citron-meringuée

Appétissant, isn't it ;-) ?

Verrines de tarte au citron
Verrines de tarte au citron

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Desserts

Publié le 6 Septembre 2014

Clafoutis

Je vous propose aujourd'hui un grand classique de la patisserie, le clafoutis aux cerises. Les puristes vous diront qu'il faut utiliser des cerises non dénoyautées car cela ajoute théoriquement du parfum à la pâte... Mais à moins que vous n'ayez envie de vous casser une dent à chaque bouchée, moi j'utilise toujours des cerises dénoyautées , et en bocal de sucroît car c'est disponible toute l'année et plus rapide ;-) !

Mais rien ne vous empêche de le préparer avec des cerises fraîches, dénoyautées ou non... ou avec d'autres fruits (pêches, mirabelles, poires, ...).

Cette recette est tirée et adaptée du Larousse de la Cuisine.

  • 500 g de cerises ou un grand bocal de cerises dénoyautées au sirop (bien les égoutter avant utilisation)
  • 4 oeufs
  • 90 g de sucre + une grosse cuillère à soupe pour le moule
  • 80 g de farine
  • 60 g de beurre + 20 g pour le moule
  • 30 cl de lait
  • 1 sachet de sucre vanillée
  • amandes effilées

Préchauffer le four à 180-200°C (selon votre four... le mien chauffe fort...).

Dans un grand bol, mettre les oeufs entiers, la farine et 90 g de sucre, et battre aux fouets électriques. Faire fondre 60 g de beurre, et l'ajouter à la préparation. Terminer en délayant avec le lait.

Beurrer un plat à tarte, puis le sucrer avec une grosse cuillère à soupe de sucre (comme on farinerait classiquement un moule... ici on le fait avec du sucre pour caraméliser un peu les côtés du clafoutis).

Disposer les cerises (bien égouttées si en bocal) dans le moule, et verser la pâte sur les fruits. Saupoudrer de sucre vanillé et d'un peu d'amandes effilées.

Faire cuire pendant 30-40 minutes jusqu'à ce que le clafoutis soit bien doré. Servir froid ou tiède.

Clafoutis
Clafoutis

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Desserts