Articles avec #divers tag

Publié le 28 Avril 2017

Très à la mode depuis quelques années, le granola (ou cruesli comme on l'appelait auparavant... allez savoir pourquoi ? Granola sounds more sexy maybe ?!) est cette sorte de muesli sucré et toasté au four, délicieux dans du yaourt et avec des fruits frais par exemple. 

Il se conserve bien plusieurs jours dans un bocal en verre bien fermé ou une boîte à biscuits en fer blanc. 

J'ai trouvé cette recette sur www.latabledaline.be mais toutes les variantes sont possibles selon les graines ou garnitures que vous avez chez vous. 

  • 100 g de flocons d'avoine
  • 100 g de graines (tournesol, courge, lin, ... )
  • 50 g de noisettes et/ou amandes grossièrement hachées
  • 50g d'amandes effilées
  • 100 g de miel liquide 
  • 2 cuill. à soupe d'huile d'olive
  • 1 pincée de sel

Préchauffer le four à 175°C. 

Mélanger les flocons d'avoine, les graines, les noisettes,  les amandes effilées et le sel. Ajouter le miel et l'huile (si le miel n'est pas assez liquide, le chauffer avant dans une petite casserole pour avoir plus de facilité à l'incorporer), et bien mélanger. 

Sur une tôle du four couverte de papier cuisson, étaler le mélange en une fine couche (tasser la préparation avec le dos d'une fourchette pour qu'elle soit bien compacte). Faire cuire environ 20-25 minutes jusqu'à ce que le granola soit bien doré et caramélisé (si on ne le cuit pas assez, ça reste caoutchouteux sous la dent...). 

Laisser refroidir complètement sur la plaque du four avant de concasser grossièrement le granola et de le verser dans un pot en verre ou une boîte. 

Trop bon avec du yaourt et des fruits rouges... Mmmmmm ! 

Granola maison

Rédigé par Appétissant

Publié dans #divers

Publié le 7 Octobre 2015

Sauce au cresson

Cette petite sauce facile à faire est délicieuse en accompagnement par exemple d'un poisson simplement cuit à la vapeur ou à la poêle.

  • 1 botte de cresson
  • 2 échalotes
  • Environ 10 cl de crème fraîche allégée (selon la consistance désirée)
  • sel, poivre, un peu d'huile d'olive

Bien laver le cresson et couper les quelques plus grosses tiges qui seraient trop filandreuses.

Peler les échalotes, les émincer, et les faire revenir à feu doux dans un peu d'huile d'olive. Ajouter le cresson grossièrement coupé aux ciseaux ou au couteau, et faire cuire à feu doux quelques minutes jusqu'à ce que le cresson soit tendre. Saler et poivrer et ajouter la crème hors du feu.

Mixer tres finement au blender, puis ajuster si nécessaire la consistance en ajoutant ou non un peu de crème.

Rédigé par APpetissant

Publié dans #Divers

Publié le 3 Mai 2015

Pesto à l'ail des Ours

L'ail des ours est une plante qu'on trouve dans de nombreux jardins ou forêts, qui ressemble assez fort aux feuilles de muguet (attention à ne pas confondre, le muguet n'étant pas comestible !). On le trouve aussi au rayon herbes fraîches de certaines grandes surfaces entre avril et juin.

Il a une délicieuse saveur aillée sans en présenter les désagréments , si vous voyez ce que je veux dire ;-)

Ce pesto se conserve plusieurs semaines au frigo (pour autant que vous le recouvriez d'huile d'olive après chaque usage), et est délicieux en accompagnement de pâtes, légumes ou viandes rôties.

  • 50 g d'ail des ours
  • 20 g de parmesan râpé
  • 20 g de pignons de pin (ou d'amandes ou de noisettes)
  • 30 ml d'huile d'olive (ou plus selon finale la consistance désirée)
  • sel, poivre

Laver et sécher les feuilles d'ail des ours. Les mixer finement à la moulinette. Ajouter le parmesan, les pignons, un peu de sel, poivre, et l'huile d'olive et remixer. Ajouter éventuellement un peu d'huile selon la consistance plus pâteuse ou plus crémeuse que vous souhaitez obtenir.

Conserver le pesto dans un petit pot à confiture en le couvrant d'un peu d'huile d'olive, ou dans des bacs à glaçon au freezer.

Pesto à l'ail des Ours

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Divers

Publié le 24 Mars 2015

Cakepops Lapins de Pâques

J'ai trouvé cette chouette idée issue du livre "Cake-Pops" aux éditions Solar, sur le blog quandnadcuisine.over-blog.com. La réalisation demande un peu de temps et de chipotage mais n'a rien de compliqué, et le résultat donne plutôt bien, histoire de décrocher quelques waouw lors de votre repas pascal ! Pour ne rien gâcher, c'est très bon (mais un petit peu lourd cependant, on en mangerait pas 5 d'affilée... )

Ne faites pas comme moi qui suis quelque peu impatiente : respectez bien les temps de refroidissement, sinon catastrophes/désintégrations en prévision lors de la plongée dans le glacage de chocolat blanc! Je parle d'expérience... :-)

Pour environ 12 lapins :

  • 200 g de biscuits (j'ai mis 100 g de spéculoos et 100g de sablés bretons)
  • 65 g de fromage frais Saint Moret ou de mascarpone
  • 60 g de chocolat au lait ou noir (moi j'ai mis 40 g de noir et 20 g de gianduja côte d'or)
  • 25 ml de lait
  • 25 g de beurre
  • pour l'enrobage : 200 g de chocolat blanc + 2 cuillères à soupe d'huile au goût neutre (colza, arachide, ... )
  • 1 barre de chocolat noir
  • pastilles en sucre pour faire le nez
  • mikados pour les oreilles
  • batonnets de sucette

Recette à faire la veille, ou à débuter le matin pour les manger le soir.

Au moins 2 h à l'avance, préparer la ganache : Faire fondre les 60 g de chocolat avec le lait et le beurre 1 minute au microonde à 600 watt, bien mélanger pour obtenir un mélange homogène (remettre au microonde au besoin si tout n'est pas fondu). Laisser refroidir au frigo.

Mixer finement les biscuits au robot ménager (ou à défaut les écraser à l'aide d'un rouleau à patisserie). Ajouter le Saint Moret et mélanger (à la main c'est plus facile) jusqu'à obtenir une pâte épaisse.

Prélever une grosse cuillère à café de pâte de biscuits, et l'aplatir en une sorte de galette. Au centre de la galette, mettre une petite cuillère de ganache. Refermer la galette de biscuits autour de la ganache, pour former une petite boule de la taille d'une très grosse noix (ou d'une petite balle de ping pong). Les laisser refroidir au frigo pendant une heure sur du papier sulfurisé.

Découper les mikados en troncons d'environ 2 cm pour les oreilles.

Préparer un support de frigolite (ou de papier alu froissé) pour pouvoir y piquer les sucettes une fois terminées.

Faire fondre le chocolat blanc avec l'huile au bain marie, de préférence dans un récipient haut mais étroit comme un verre.

Tremper le bout des batons de sucette dans le chocolat blanc, puis en piquer un dans chaque boule de biscuits. Laisser durcir 5 minutes. Piquer deux bouts de mikado dans chaque boule de biscuit pour former les oreilles.

Plonger chaque sucette dans le chocolat blanc fondu de façon à bien tout enrober. Tapoter pour ôter l'exédent de chocolat. Coller une pastille de sucre pour former le nez. Piquer chaque sucette ainsi formée sur le support , et laisser bien durcir le chocolat blanc minimum 1h.

Faire fondre la barre de chocolat noir sans eau ni lait 45 secondes au microondes à 350 watt (remettre plus longtemps si nécessaire). A l'aide d'un cure dent trempé dans le chocolat fondu, dessiner les yeux et les moustaches. Vous pouvez aussi faire cela avec un feutre alimentaire si vous en avez.

Cakepops Lapins de Pâques
Cakepops Lapins de Pâques
Cakepops Lapins de Pâques
Cakepops Lapins de Pâques

En pratique/autre technique : Lors de mon premier essai, je n'avais pas laissé les boules de biscuits refroidir suffisamment avant de les tremper dans le chocolat blanc, donc mes batonnets de sucette ne tenaient pas bien et transpercaient totalement mes boules, mes oreilles ne tenaient pas non plus... Bref, fiasco pour mon premier lapin ! J'avais donc procédé différemment après : j'avais d'abord trempé les boules de biscuits dans le chocolat blanc sans les oreilles ni le batonnet à sucette. Je les avais ensuite déposées sur une feuille silicone, et piqué les oreilles (mikado au chocolat blanc) à ce moment là. J'avais ensuite mis les boules à refroidir au frigo, et n'avais mis les batonnets de sucette qu'en tout dernier.

Publié le 15 Février 2015

Gaufres express- salées ou sucrées

C'est Carnaval, timing idéal pour faire des gaufres ! Si vous êtes pressés ou fainéants ;-) , voici comment faire des gaufres en 5 minutes top chrono ! Y a pas plus simple...

  • 2 pâtes feuilletées
  • farce au choix : Salé : chavroux/roquette/dés de tomates séchées, boursin/saumon fumé, fromage râpé/jambon, ... Laissez libre cours à votre imagination, mais évitez la grosse tranche de fromage à raclette comme dans mes photos ci dessous (`trèèèèès mauvaise idée, croyez en ma bonne expérience, j'en ai eu dans tout le gaufrier!)
  • Ou farce Sucrée : rondelles de banane/pépites de chocolat, nutella, confiture ...

Couper la pâte feuilletée en carrés/rectangles de la taille voulue ou de la taille des plaques de votre gaufrier.

Tartiner le centre de la moitié de vos carrés de pâte feuilletée avec la farce choisie, en laissant un cm libre sur les côtés. N'en mettez pas trop tout de même sinon ça va fuiter à la cuisson. Les recouvrir d'un autre carré de pâte, souder les bords en appuyant légèrement avec le doigt.

Cuire dans le gaufrier bien chaud, pendant quelques minutes, jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée.

Servir aussitôt, c'est meilleur chaud !

Vous pouvez aussi les servir à l'apéro coupées en petits carrés.

La mauvaise idée du jour : farce raclette-jambon fumé. C'était bon mais ça a fuité partout ... Je referai mes classiques boursin-saumon fumé la prochaine fois ;-) !

La mauvaise idée du jour : farce raclette-jambon fumé. C'était bon mais ça a fuité partout ... Je referai mes classiques boursin-saumon fumé la prochaine fois ;-) !

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Divers

Publié le 6 Août 2014

Gomasio

Le gomasio est un condiment composé d'un mélange de sésame grillé et de sel marin broyés, utilisé depuis des millénaires au Japon (goma = sésame et shio = sel en japonais!). Ce sel de sésame aurait diverses propriétés bénéfiques pour notre organisme (stimulation du métabolisme, renforcement du système nerveux, ... ) mais est surtout délicieux pour aromatiser salades, crudités, ou après cuisson légumes,viandes ou poissons grillés .

Les proportions de sel/sésame varient selon les recettes.

  • 80 g de sésame grillé
  • 25 g de sel (idéalement du gros sel marin non rafiné... moi je n'en avais pas, j'ai mis du "bête" sel)
  • facultatif : 25g de graines de tournesol ou de potiron

Mettre tous les ingrédients dans la moulinette et mixer finement. Conserver dans un pot hermétiquement fermé (pot de confiture par exemple).

Rédigé par APpétissant

Publié dans #divers

Publié le 17 Avril 2014

Si vous aimez un peu cuisiner et décorer vos gâteaux, je vous conseille d'acheter un crayon ou une mini douille à chocolat (marque Lekué ou autres du même genre, en vente dans les magasins de cuisine type Alice Delice, Creacorner, Mmmmh, etc).

Rien de plus facile alors que de créer des dessins avec du chocolat fondu au bain marie, sur une feuille de silicone ou de papier sulfurisé. Laissez durcir au frigo, décolez délicatement, et il ne reste plus qu'à placer vos décors sur votre gâteau !

Décorations en chocolat
Décorations en chocolat

Publié le 11 Février 2014

Pain sans pétrissage ni machine à pain, prêt en "10 minutes" (+ quelques h de repos et cuisson tout de même :-) )

Je n'ai pas de machine à pain, et n'ai pas vraiment la patience de passer 20 minutes à pétrir une pâte... du coup je ne m'étais jamais lancée dans la confection d'un pain maison.

Mais quand j'ai vu cette recette de pain "en 10 minutes par jour" sur le blog www.makanaibio.com, j'ai eu envie de tester ! La recette est tirée du livre "Artisan Bread in five minutes a day. The discovery that revolutionizes home baking".

Voilà donc mon premier pain maison, en forme de marguerite, et cuit en cocotte! Il a plutôt fière allure, non ;-) ?

Etant novice en la matière, je n'avais pas plein de farines différentes dans mon garde manger : j'ai donc utilisé moitié farine blanche normale, moitié farine pour pain de campagne.

La recette tient ses promesses : pain délicieux, pâte faite en moins de 10 minutes et sans pétrissage, prête à l'emploi au frigo après 24h de repos ! Et on obtient une belle mie bien aérée et une jolie croûte. Bref, plus de raison de ne pas faire de temps en temps un pain maison !

Pour 2 pains d'environ 700-800g :

  • 690 ml d'eau
  • 21 g de sel
  • 11 g de levure déshydratée (j'utilise un sachet de la marque Bruggeman) (la recette originale indiquait 19g de levure, mais dans les commentaires, certains notaient un goût de levur trop prononcé donc j'ai réduit à 11g).
  • 1 kg de farine (pour ce pain j'ai mis moitié farine normale, moitié farine pour pain de campagne)
  • facultatif : graines de tournesol, de courge, etc...

Dans un grand saladier, mélanger l'eau, le sel, la levure. Ajouter la farine, et mélanger avec une cuillère en bois ou à la main. Il n'est pas nécessaire de pétrir, il faut juste homogéniser le tout.

Mettre un couvercle (non hermétique) sur le récipient et laisser la pâte lever à température ambiante pendant 2 à 4h (pas besoin de minuter le timing précisément), avant de placer le récipient clos au frigo.

Dès le lendemain, mais jusqu'à plusieurs jours après, la pâte peut être cuite, en une ou en plusieurs fois !

Pour la marguerite de pain ici, j'ai utilisé environ la moitié de la pâte. Le reste est toujours au frigo, prêt à être cuit demain par exemple.

Pour la cuisson : Prendre une grande cocotte en fonte et en couvrir le fond de papier sulfurisé. Fariner ses mains et le plan de travail. Prélever par exemple la moitié de la pâte et façonner grossièrement une boule sur le plan de travail. C'est à ce moment ci qu'on peut ajouter , si on le souhaite, des graines pour décorer la croûte du pain. Déposer la boule au fond de la cocotte. (Ou prélever plusieurs petits patons plus petits et les disposer en forme de marguerite). Mettre le couvercle de la cocotte et laisser reposer 30-40 minutes. Allumer le four sur 240°C, et enfourner la cocotte dans le four encore froid (pas besoin de préchauffage) pour environ 40 à 50 minutes de cuisson (selon la quantité de pâte cuite en une fois). Le temps de cuisson peut varier en fonction de chaque four, il faut donc adapter un peu ce timing en fonction du vôtre.

Sortir le pain de la cocotte et le laisser refroidir sur une grille. Et voilà, ça sent bon le pain frais dans la maison ;-) !

Vous pouvez utiliser cette pâte comme fond de pizza également.

Pain sans pétrissage ni machine à pain, prêt en "10 minutes" (+ quelques h de repos et cuisson tout de même :-) )
2ème pain fait avec la 2ème moitié de la pâte, qui a attendu 24h de plus au frigo !

2ème pain fait avec la 2ème moitié de la pâte, qui a attendu 24h de plus au frigo !

Pain sans pétrissage ni machine à pain, prêt en "10 minutes" (+ quelques h de repos et cuisson tout de même :-) )

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Divers

Publié le 7 Février 2014

Savez-vous pourquoi le Petit beurre "LU" possède 52 dents ????

Lorsque, à NANTES, en 1886, Louis LEFEVRE UTILE, fils des fondateurs de la Société LU imagine ce biscuit, son but est de créer un gâteau qui puisse être mangé tous les jours. D'où son idée originale de représenter le "temps".
  • Les 52 dents représentent les semaines de l'année
  • Les quatre coins représentent les saisons
  • Ce biscuit qui mesure 7 cm fait référence aux 7 jours de la semaine
  • et les 24 petits points s'identifient aux 24 heures de la journée
Pour la forme et le lettrage, il s'est inspiré d'un napperon de sa grand-mère.
La recette à bien fonctionné puisque, 6 400 tonnes de véritables Petits Beurre LU se vendent chaque année !
Et, maintenant que nous sommes moins ignorants, nous ne dégusterons plus jamais un petit-beurre comme avant !

Publié dans #Divers