Publié le 24 Février 2014

Biscuits au chocolat

J'ai reçu d'une amie des tampons à biscuits lors d'un dîner, et je n'avais pas encore eu l'occasion de les tester ! J'ai trouvé cette recette sur http://delasuitedanslesid.be/biscuits-tout-chocolat, et ça me semblait parfait pour les utiliser.

J'ai juste divisé les proportions par deux, et transformé les décilitres en grammes car on a davantage l'habitude de cuisiner en grammes dans nos contrées ;-). Ils sont bons, bien croustillants, avec un bon goût chocolaté.

Cette recette convient bien pour utiliser les tampons à biscuits (elle a juste la bonne consistance), mais après cuisson c'est finalement assez peu visible de part la couleur très foncée des biscuits. Je testerai peut être mes tampons dans une version biscuits au café uniquement (sans le cacao).

  • 140 g de farine
  • 120g de sucre
  • 100 g de beurre à température ambiante
  • 25 g de cacao amer
  • 1/2 sachet de sucre vanillé
  • 1/2 cuillère à café de baking powder
  • 1 grosse pincée de fleur de sel
  • 25 ml de café froid (+/- fort selon que vous aimiez que vos biscuits aient un goût de café + ou - prononcé. Moi j'avais mis une petite dosette de 2g de café soluble espresso pour 25 ml d'eau )

Préchauffer le four à 175°C.

Mélanger à la main tous les ingrédients pour former une boule.

Etaler la pâte sur un plan de travail fariné jusqu'à une épaisseur d'environ 6 mm. Si vous avez des tampons décoratifs, tamponner la pâte avant de découper les biscuits à l'aide d'un emporte pièce.

Faire cuire sur une tôle couverte de papier cuisson ou d'une feuille silicone pendant environ 10 minutes (bien surveiller la cuisson car vu la couleur de la pâte, on risque vite de les faire brûler!).

Biscuits au chocolat
Biscuits au chocolat

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Biscuits, #Chocolat

Publié le 21 Février 2014

Ragout de céléri-rave

Ce bon plat hivernal est une recette de ma maman , tirée d'un supplément cuisine du magasine "Femmes d'Aujourd'hui" de 1983... C'est dire si ça fait longtemps que je me régale de cette recette ;-) ! Il peut se servir en plat unique avec des pommes de terres ou une bonne purée maison, ou en accompagnement d'un pain de viande ou d'un rôti de porc par exemple.

Pour 6 personnes

  • une boule de céléri rave
  • 4 grosses carottes
  • 2 oignons
  • 150 à 300g de lardons (selon que vous le servez en accompagnement ou en plat unique)
  • 1 cuill. à soupe d'huile d'olive
  • 2 grands verres de vin blanc sec (1/3 à 1/2 bouteille)
  • 200g de passata ou de coulis de tomate (en berlingot)
  • un cube de bouillon de volaille
  • 2 gousses d'ail ou un peu d'ail en poudre
  • sel, poivre, thym, 3 feuilles de laurier

Peler les oignons, l'ail, les carottes et le céléri-rave. Emincer les oignons et l'ail, couper le céléri rave en gros cubes (d'environ 2-3cm de côté) et les carottes en rondelles assez épaisses.

Faire dorer les lardons dans l'huile d'olive dans une grande cocotte en fonte. Ajouter les légumes, le coulis de tomate, le vin blanc, le cube de bouillon, un peu de poivre, de sel (pas trop car les lardons sont déjà bien salés), un peu de thym et les feuilles de laurier.

Mettre le couvercle sur la cocotte, et faire cuire à feu doux pendant 1h30 à 2h, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que les légumes soient bien fondants.

Ragout de céléri-rave

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Plats sales

Publié le 11 Février 2014

Pain sans pétrissage ni machine à pain, prêt en "10 minutes" (+ quelques h de repos et cuisson tout de même :-) )

Je n'ai pas de machine à pain, et n'ai pas vraiment la patience de passer 20 minutes à pétrir une pâte... du coup je ne m'étais jamais lancée dans la confection d'un pain maison.

Mais quand j'ai vu cette recette de pain "en 10 minutes par jour" sur le blog www.makanaibio.com, j'ai eu envie de tester ! La recette est tirée du livre "Artisan Bread in five minutes a day. The discovery that revolutionizes home baking".

Voilà donc mon premier pain maison, en forme de marguerite, et cuit en cocotte! Il a plutôt fière allure, non ;-) ?

Etant novice en la matière, je n'avais pas plein de farines différentes dans mon garde manger : j'ai donc utilisé moitié farine blanche normale, moitié farine pour pain de campagne.

La recette tient ses promesses : pain délicieux, pâte faite en moins de 10 minutes et sans pétrissage, prête à l'emploi au frigo après 24h de repos ! Et on obtient une belle mie bien aérée et une jolie croûte. Bref, plus de raison de ne pas faire de temps en temps un pain maison !

Pour 2 pains d'environ 700-800g :

  • 690 ml d'eau
  • 21 g de sel
  • 11 g de levure déshydratée (j'utilise un sachet de la marque Bruggeman) (la recette originale indiquait 19g de levure, mais dans les commentaires, certains notaient un goût de levur trop prononcé donc j'ai réduit à 11g).
  • 1 kg de farine (pour ce pain j'ai mis moitié farine normale, moitié farine pour pain de campagne)
  • facultatif : graines de tournesol, de courge, etc...

Dans un grand saladier, mélanger l'eau, le sel, la levure. Ajouter la farine, et mélanger avec une cuillère en bois ou à la main. Il n'est pas nécessaire de pétrir, il faut juste homogéniser le tout.

Mettre un couvercle (non hermétique) sur le récipient et laisser la pâte lever à température ambiante pendant 2 à 4h (pas besoin de minuter le timing précisément), avant de placer le récipient clos au frigo.

Dès le lendemain, mais jusqu'à plusieurs jours après, la pâte peut être cuite, en une ou en plusieurs fois !

Pour la marguerite de pain ici, j'ai utilisé environ la moitié de la pâte. Le reste est toujours au frigo, prêt à être cuit demain par exemple.

Pour la cuisson : Prendre une grande cocotte en fonte et en couvrir le fond de papier sulfurisé. Fariner ses mains et le plan de travail. Prélever par exemple la moitié de la pâte et façonner grossièrement une boule sur le plan de travail. C'est à ce moment ci qu'on peut ajouter , si on le souhaite, des graines pour décorer la croûte du pain. Déposer la boule au fond de la cocotte. (Ou prélever plusieurs petits patons plus petits et les disposer en forme de marguerite). Mettre le couvercle de la cocotte et laisser reposer 30-40 minutes. Allumer le four sur 240°C, et enfourner la cocotte dans le four encore froid (pas besoin de préchauffage) pour environ 40 à 50 minutes de cuisson (selon la quantité de pâte cuite en une fois). Le temps de cuisson peut varier en fonction de chaque four, il faut donc adapter un peu ce timing en fonction du vôtre.

Sortir le pain de la cocotte et le laisser refroidir sur une grille. Et voilà, ça sent bon le pain frais dans la maison ;-) !

Vous pouvez utiliser cette pâte comme fond de pizza également.

Pain sans pétrissage ni machine à pain, prêt en "10 minutes" (+ quelques h de repos et cuisson tout de même :-) )
2ème pain fait avec la 2ème moitié de la pâte, qui a attendu 24h de plus au frigo !

2ème pain fait avec la 2ème moitié de la pâte, qui a attendu 24h de plus au frigo !

Pain sans pétrissage ni machine à pain, prêt en "10 minutes" (+ quelques h de repos et cuisson tout de même :-) )

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Divers

Publié le 9 Février 2014

Quiche aux chicons

J'étais invitée le w-e dernier à un brunch "franco-belge". Comme ici en Belgique, on cuisine les chicons (= les endives en France) à toutes les sauces : en gratin, en tarte tatin, en potage, caramélisés aux oranges, ... je me suis dit que j'allais préparer une quiche aux saveurs bien belges.

  • une pâte brisée : 200g de farine, 100 g de beurre ou de margarine, 4 cuillères à soupe d'eau
  • 3 beaux chicons (= endives)
  • environ 80 g de saumon fumé
  • 1/2 zeste de citron
  • 2 oeufs
  • 2 dl de crème fraiche
  • 1 dl de lait
  • sel, poivre, muscade, un peu de beurre, une cuill. à café de sucre
  • fromage rapé
  • facultatif : 3 carottes ou 150 g de champignons

Couper les chicons en lamelles . Les faire cuire à feu doux dans une casserole avec une noix de beurre et le sucre (pour casser un peu leur amertume). Il faut qu'ils soient bien fondants. Les laisser égoutter dans une passoire pour éviter qu'ils ne soient trop humides et détrempent la pâte.

(Facultatif : cuire les carottes en dés ou les champignons en lamelles).

Beurrer et fariner un moule à tarte. Préparer la pâte brisée au robot ménager ou à la main. L'étaler sur un plan de travail fariné. Un petit truc pour mettre facilement la pâte dans le moule sans la casser : la rouler autour du rouleau à pâtisserie, et le tour est joué !

Précuire la pâte couverte de papier sulfurisé et de haricots secs pendant 10 minutes à 180°C.

Pendant ce temps, battre les oeufs en omelette avec la crème, le lait, le demi zeste de citron, sel, poivre et un peu de muscade. Couper le saumon en lamelles.

Mettre les chicons, (+/- les carottes/champignons) sur le fond de tarte, répartir les lamelles de saumon par dessus, puis verser les oeufs battus. Saupoudrer de fromage rapé.

Faire cuire environ 30 minutes à 180°C jusqu'à ce que la quiche soit bien dorée et la préparation aux oeufs bien prise (les temps de cuisson sont toujours donnés à titre indicatif, tous les fours étant un peu différents...).

Astuce : Enrouler la pâte autour du rouleau pour la transporter jusqu'au moule sans la casser !

Astuce : Enrouler la pâte autour du rouleau pour la transporter jusqu'au moule sans la casser !

Publié le 7 Février 2014

Savez-vous pourquoi le Petit beurre "LU" possède 52 dents ????

Lorsque, à NANTES, en 1886, Louis LEFEVRE UTILE, fils des fondateurs de la Société LU imagine ce biscuit, son but est de créer un gâteau qui puisse être mangé tous les jours. D'où son idée originale de représenter le "temps".
  • Les 52 dents représentent les semaines de l'année
  • Les quatre coins représentent les saisons
  • Ce biscuit qui mesure 7 cm fait référence aux 7 jours de la semaine
  • et les 24 petits points s'identifient aux 24 heures de la journée
Pour la forme et le lettrage, il s'est inspiré d'un napperon de sa grand-mère.
La recette à bien fonctionné puisque, 6 400 tonnes de véritables Petits Beurre LU se vendent chaque année !
Et, maintenant que nous sommes moins ignorants, nous ne dégusterons plus jamais un petit-beurre comme avant !

Publié dans #Divers

Publié le 5 Février 2014

Salade de lentilles aux agrumes

Les lentilles sont excellentes pour la santé, et pourtant nous n'en mangeons pas assez souvent (enfin, moi en tout cas !). Voici une délicieuse façon de les cuisiner, en une jolie salade, qui peut se servir froide ou tiède, et se présenter de différentes façons (pour l' apéro, en entrée plus chic, ou en plat pour un picnic de midi par exemple).

Pour 4 à 8 personnes (selon que ce soit pour une entrée ou en plat principal)

  • 125 g de lentilles vertes
  • 1 orange
  • 1 pamplemousse rose
  • 1 gros oignon rouge
  • 2 belles tranches de saumon fumé
  • huile d'olive, vinaigre de vin rouge
  • sel, poivre
  • un peu de gingembre (frais ou en poudre)

Pour les lentilles, 2 options :

- Si vous êtes pressés : Rincer les lentilles à l'eau, puis les mettre dans une casserole avec minimum 3x leur volume d'eau froide. Saler, porter à ébullition, et laisser cuire 25-30 minutes (vérifiez sur votre paquet le temps de cuisson recommandé, il peut varier selon le type de lentilles)

- si vous avez le temps, faire germer les lentilles pour encore augmenter leurs bienfaits nutritionnels : laisser tremper les lentilles une nuit dans de l'eau. Le lendemain les égoutter et les laisser dans une passoire couverte d'un couvercle de casserole par exemple (ou dans un vrai germoir si vous êtes equipés). Rincer matin et soir et laisser germer environ 2-3 j jusqu'à ce qu'un petit germe apparaisse. La durée de cuisson à l'eau bouillante salée est alors réduite à 4-5 minutes.

Peler l'orange et le pamplemousse à vif (en récoltant le jus), et les couper en morceaux. Peler l'oignon, et le couper en petits morceaux. Couper le saumon en lamelles.

Bien mélanger à la fourchette ou au fouet 6 cuillère à soupe d'huile d'olive avec 3 cuillères à soupe de vinaigre, le jus récolté pendant la coupe des agrumes (si vous n'avez pas obtenu assez de jus, ajouter un jus de citron ou d'orange), un peu de sel, poivre et une grossepincée de gingembre en poudre (ou un petite tranche de gingembre frais coupé en mini dés). Je fais bouillir 2 minutes cette vinaigrette dans un petit poêlon pour que les aromes infusent bien, mais ça n'est pas indispensable.

Egoutter les lentilles, puis verser la vinaigrette sur les lentilles encore chaudes. Vous pouvez soit attendre que les lentilles soient bien froides pour servir la salade, soit utiliser les lentilles tièdes avec les garnitures froides.

Pour la présentation, place à votre inspiration du moment : soit tout mélanger et servir dans un saladier, soit réaliser des verrines en mettant les lentilles au fond puis un peu d'agrumes-oignons-lamelles de saumon, soit dresser directement sur les assiettes en couches avec des cercles aluminium à pâtisserie.

Suggestions de présentation

Suggestions de présentation

Publié le 2 Février 2014

Crumble poires-chocolat

J'avais quelques poires un peu trop mûres dans mon panier à fruits, l'occasion rêvée de pouvoir se lécher les babines avec un bon crumble poires-chocolat !

Pour 6 personnes :

  • 6 grosses poires bien mûres (pour les plus pressés ou les plus paresseux :-) , ça fonctionne aussi très bien avec deux grosses boîtes de poires au sirop bien égouttées!)
  • 50 g de chocolat noir
  • 100 g de farine
  • 50 g de poudre d'amandes (si vous n'avez pas de poudre d'amandes, pas de souci. Mettre alors 125 g de farine au total).
  • 80 g de sucre
  • 80 g de beurre demi-sel à température ambiante

Préchauffer le four à 200°C.

Mélanger à la main la farine, le sucre, la poudre d'amandes et le beurre pour former un sable grossier.

Peler les poires, les découper en gros dés et les mettre au fond d'un plat à gratin.

Couper le chocolat en grosses pépites à l'aide d'un bon couteau, et en parsemer les poires. Couvrir ensuite du crumble.

Mettre au four pendant environ 30 minutes jusqu'à ce que le crumble soit bien doré.

Crumble poires-chocolat

Rédigé par APpétissant

Publié dans #Desserts