Publié le 28 Avril 2013

Crumble de saumon

Un plat unique, qui peut se préparer quasi entièrement à l'avance... idéal quand on reçoit ;-) !

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

  • environ 800-900 g d'épinards à la crème surgelés
  • 800 g de filets de saumon (ou de cabillaud)
  • une barquette de philadelphia normal ou à la ciboulette
  • 180g de farine
  • 100g de parmesan rapé
  • 100g de beurre à température ambiante

Faire dégeler les épinards et les égoutter un peu pour qu'ils ne rendent plus trop d'eau. Préchauffer le four à 200°C.

Etaler les épinards au fond d'un plat à gratin.

Tartiner généreusement les filets de poisson de Philadelphia, puis les déposer sur les épinards.

Dans un plat, mélanger à la main la farine, le parmesan et le beurre pour obtenir une chapelure grossière. Verser ce crumble sur le poisson.

Enfourner pour environ 25-35 minutes selon l'épaisseur de vos filets de poisson.

variante (comme sur la photo) : on peut utiliser seulement 450g d'épinards à la crème, et les mélanger à des dés de légumes cuits (comme une courgette et 3 carottes coupées en petits cubes et cuites à la vapeur ou au microonde).

si préparation à l'avance : le crumble peut se préparer à l'avance mais il ne faut le verser sur le poisson que juste avant de mettre au four pour éviter qu'il ne s'humidifie.

Publié dans #Plats sales

Publié le 20 Avril 2013

Feuilletés apéritifs au chèvre

Faits rapido-presto, et délicieux à la sortie du four... idéal pour un petit apéro improvisé !

  • 1 pâte feuilletée
  • 1 rondin de chèvre
  • 1 pot de tapenade de tomates
  • herbes de provence pour décorer

Préchauffer le four à 200°C.

Découper des ronds de pâte à l'emporte pièce, et couper des tranches de chèvre d'environ 5 mm d'épaisseur. Faire quelques trous dans les ronds de pâte à l'aide d'une fourchette pour éviter que ça ne gonfle trop à la cuisson. Tartiner le centre de chaque rond de pâte avec de la tapenade de tomates (laisser environ 1 cm de pâte libre sur le pourtour), puis y déposer une rondelle de chèvre. Saupoudrer d'herbes de provence.

Feuilletés apéritifs au chèvre

Mettre au four environ 8 minutes jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée. Servir chaud.

Variante : utiliser du confit d'oignons ou de figues à la place de la tapenade, et décorer alors de thym et de pignons de pin avant d'enfourner.

Publié dans #aperitif

Publié le 20 Avril 2013

Tartelettes tatins de poisson à l'italienne

Ces petites tartelettes, au savoureux mélange de saveurs et de couleurs, se dégustent chaudes ou froides, minis en apéro ou plus grandes avec une salade...

  • une pâte feuilletée
  • un bocal de tomates demi-séchées à l'huile
  • de la roquette
  • 2 filets de poisson blanc (colin, cabillaud, ...)

Préchauffer le four à 200°C.

Egoutter les tomates (et les couper en 2 ou en 3 si elles sont grandes ou épaisses et que vous voulez faire des petites tartelettes). Couper le poisson en lamelles d'environ 5-7 mm d'épaisseur. Couper la roquette grossièrement aux ciseaux.

Au fond des moules, disposer des lanières de poisson. Déposer ensuite une tomate demi-séchée, puis une bonne couche de roquette ciselée.

Couvrir d'un rond de pâte feuilletée à la taille de vos moules.

Tartelettes tatins de poisson à l'italienne

Faire cuire pendant environ 10 minutes jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée et que le poisson soit cuit (le temps de cuisson dépend bien sûr de la taille de vos tartelettes et de l'épaisseur de vos lamelles de poisson).

Laisser reposer quelques minutes avant de démouler et de servir.

Publié le 10 Avril 2013

Macarons "inratables" (ou presque)

J'avais déjà essayé plusieurs recettes de macarons sans être convaincue du résultat... souvent décevant. J'ai testé celle-ci le w-e dernier, et je suis plutôt satisfaite au final. Les miens étaient juste un brin pas assez cuits au centre, la prochaine fois sera la bonne, je ne désespère pas ;-) .

Voici la recette que j'ai suivie, présentée par "Inratable", bien expliquée étape par étape en vidéo :

http://www.matvpratique.com/video/12970-comment-faire-des-macarons-reussis

Pour récapituler, il vous faut :

  • 140 g de blancs d'oeufs à tempérture ambiante
  • 180g de sucre en poudre
  • 160 de de poudre d'amande tamisée (compter 15% en plus à la pesée, soit environ 185 g)
  • 160 g de sucre impalpable à tamiser avec la poudre d'amande (compter 3% en plus à la pesée, soit environ 165g)
  • quelques gouttes de colorant alimentaire selon la couleur désirée

Commencer par bien tamiser ensemble la poudre d'amandes et le sucre impalpable, pour réaliser le mélange "tant pour tant".

Battre les blancs d'oeufs en commencant à faible vitesse et en tenant le batteur bien vertical pour ne pas incorporer trop d'air. Quand le mélange est mousseux, ajouter la moitié du sucre en poudre, puis augmenter un peu la vitesse du batteur. Quand les blancs forments un bec d'oiseau (cfr la vidéo), ajouter le reste du sucre en poudre et continuer à battre jusqu'à ce que tout le sucre soit bien dissous.

Procéder ensuite au macaronage : verser le tant pour tant sur les blancs battus, et mélanger à la spatule en silicone, jusqu'à ce que le mélange se liquéfie un peu et devienne brillant.

Dresser des macarons d'environ 4 cm de diamètre à la poche à douille sur une feuille de papier sulfurisé ou de silicone, en disposant les lignes de pâte en quinconce pour une cuisson plus uniforme. Les faire ensuite croûter à l'abri de l'humidité pendant 30 minutes, jusqu'à ce que ça ne colle plus en les effleurant avec un doigt bien sec.

Les faire cuire 12 à 15 minutes à four préchauffé à 160°C. Les macarons sont cuits quand la collerette est bien "solidaire de la coque" (là, j'avoue, c'est un peu approximatif je trouve, moi je les ai pas tout à fait assez cuit pourtant ça avait l'air "solidaire" ;-) )

Pour décoller les macarons du papier cuisson, on peut verser un petit peu d'eau sous le papier à la sortie du four, de sorte que la vapeur va détacher les macarons de la plaque. Ca ne fonctionne bien sûr pas avec une feuille silicone.

Une fois refroidi, fourrer les macarons avec la ganache de votre choix, confiture, lemon curd, ...

Les macarons sont meilleurs après 24h de repos au frigo.

Macarons "inratables" (ou presque)

Et la ganache me direz vous ? :

  • 100g de chocolat grossièrement haché
  • 100 ml de crème fraiche
  • 10g de beurre

Faire bouillir la crème fraiche, et la verser en 3x sur le chocolat haché, bien mélanger pour que le mélange soit brillant et homogène. Ajouter alors le beurre et continuer de mélanger jusqu'à ce qu'il soit fondu. Faire refroidir avant de l'utiliser pour fourrer les macarons.

Publié le 4 Avril 2013

Je continue sur ma lancée avec les desserts au caramel ;-). Voici un délicieux gâteau aux parfums bretons… rien de tel que l’alliance de la crêpe, de la pomme et du caramel ! C’est une recette que j’ai trouvée sur marmiton.org mais dont j’ai un peu adapté les proportions. 

image

 

Pour les paresseux ou les pressés, ça peut même se préparer avec des crêpes et de la compote du commerce !

  • environ 6-7 crêpes (je vous laisse les faire selon votre recette habituelle…)
  • 1 kg de compote (pour obtenir 1kg de compote, il faut compter +/- 12  grosses pommes. Je mets une grosse cuillère à soupe de sucre et un peu de cannelle en fin de cuisson)
  • 6 feuilles de gélatine (12g)
  • 100g de sucre
  • 50 g de beurre salé
  • 200 ml de crème fraiche

image

Faire ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.  Faire fondre les feuilles de gélatine dans la compote chaude, bien mélanger. (Si votre compote est froide, en réchauffer environ un tiers et y faire fondre les feuilles de gélatine, puis mélanger avec l’autre partie de la compote. Inutile de réchauffer le kilo entier!) 

Chemiser un moule à cake ou à terrine de film alimentaire. Couvrir le fond avec deux crêpes (pour que ça adopte mieux la forme du moule, faire deux entailles aux ciseaux dans la crêpe, de la largeur et la hauteur du moule, comme sur la photo ci dessous, puis replier les bords comme on le ferait pour une boîte en carton). 

image

image

Verser une grosse louche de compote et l’étaler sur les crêpes du fond du moule. Couvrir d’une crêpe entière placée au milieu, comme ça ça couvrira les trous qu’il restait sur les côtés du milieu du moule. 

image

Couvrir à nouveau avec une grosse louche de compote, puis par une crêpe découpée en rectangle à la forme du moule, et ainsi de suite jusqu’à épuisement de la compote (en général, je fais 4 couches). Couvrir d’un dernier rectangle de crêpe, puis rabattre les bords de crêpes périphériques et bien emballer le tout avec les bords de film alimentaire.

image

image

image

image

Mettre au frigo plusieurs heures (ou une nuit) avant de démouler sur un plat de service. 

Servir en tranches accompagné du caramel au beurre salé. 

Pour le caramel :

(Allez voir l’article “Crème de caramel au beurre salé" pour plus de précisions )

Réchauffer la crème 30 secondes au micro-ondes (pour éviter un choc thermique trop grand ensuite). Dans une bonne poêle antiadhésive, mettre 100 g de sucre en poudre et le mouiller avec 50 ml d’eau. Mettre sur feu fort jusqu’à obtention d’un caramel blond. Eteindre le feu et verser la crème chaude sur le caramel (attention, ça fait de gros bouillons). Mélanger avec une cuillère en bois puis  ajouter le beurre salé en dés, et encore bien mélanger avec une cuillère en bois. Le caramel reste assez liquide, c'est normal, cela durcira un peu en refroidissant jusqu'à consistance d'une sauce caramel. Si cela durcit trop en refroidissant, ajouter un peu de crème. 

NB : Alors, le caramel, je ne sais pas pourquoi, mais parfois ça rate (ça recristallise en partie et devient inhomogène, ... ) alors qu'on a l'impression de l'avoir fait exactement de la même façon que la fois précédente...  Ne vous découragez pas ;-) ! Parfois il suffit de le refaire fondre à feu doux pour enlever les cristaux.

 

Publié dans #Desserts